En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-
4 812.00
-
SBF 120 PTS
3 821.84
-
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.75 %
1.139
+0.07 %

Fusion: Alstom et Siemens ont déposé à Bruxelles des compensations "adéquates"

| AFP | 297 | Aucun vote sur cette news
Les groupes industriels Alstom et Siemens ont déposé une proposition de mesures compensatoires qu'ils jugent
Les groupes industriels Alstom et Siemens ont déposé une proposition de mesures compensatoires qu'ils jugent "adéquate" pour obtenir le feu vert de la Commission européenne à leur fusion ( SEBASTIEN BOZON, CHRISTOF STACHE / AFP/Archives )

Les groupes industriels Alstom et Siemens ont déposé une proposition de mesures compensatoires qu'ils jugent "adéquate" pour obtenir le feu vert de la Commission européenne à leur fusion, selon un communiqué des deux groupes mercredi.

"Les parties estiment que cette proposition de remèdes est appropriée et adéquate", ont indiqué les groupes dans leur communiqué, en expliquant toutefois qu'il "n'y a pas de certitude" que cela soit "suffisant pour répondre aux préoccupations de la Commission".

Cette proposition de "remèdes" porte sur une partie des activités de signalisation et sur la production de matériel roulant pour un total d'environ 4% du chiffre d'affaires de l'entité fusionnée, ont indiqué les groupes.

Ces remèdes pourraient prendre la forme de cessions d'activité, de transfert de technologies ou d'accords de licence, a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe Alstom, précisant que "cela sera fait en concertation avec les instances représentatives du personnel".

Fin octobre, la Commission européenne avait exprimé ses inquiétudes sur l'union entre Alstom et les activités mobilité de l'allemand Siemens, leur expliquant ce qu'elle attendait d'eux pour autoriser l'opération. Une enquête approfondie est ouverte depuis juillet.

La Commission avait dit craindre que cette "concentration ne réduise la concurrence pour la fourniture de plusieurs types de trains et de systèmes de signalisation".

La fusion ferait naître un nouveau géant européen du rail, présent dans 60 pays avec un chiffre d'affaires annuel de 15,6 milliards d'euros.

Fin octobre, la secrétaire d'État française auprès du ministre de l'Économie, Agnès Pannier-Runacher avait affirmé son soutien au projet de fusion.

"C'est un enjeu très important pour nous parce que, d'un point de vue industriel, l'objectif, c'est de construire des géants européens, c'est ça qui nous permettra dans la compétition mondiale, face aux États-Unis et aux acteurs chinois, de tirer notre épingle du jeu", avait-elle expliqué.

Selon les deux groupes, une décision de la Commission européenne est "attendue d'ici le 19 février" sur les propositions qui doivent être analysées en détail et présentées notamment aux clients et concurrents des deux groupes.

Annoncée en septembre 2017, cette fusion historique permettrait aux deux entreprises de tenir tête au chinois CRRC et au canadien Bombardier.

Alstom, qui fabrique notamment le TGV, et la division transport de Siemens, qui produit les trains à grande vitesse ICE, avaient signé fin mars leur accord de rapprochement.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…