En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 771.38 PTS
+0.36 %
4 777.0
+0.49 %
SBF 120 PTS
3 791.75
+0.41 %
DAX PTS
10 768.38
+0.26 %
Dowjones PTS
23 903.72
+0.96 %
6 558.95
+1.04 %
1.143
+0.52 %

Funding Circle valorisée 1,5 milliard de livres à la Bourse de Londres

| AFP | 349 | Aucun vote sur cette news
Le titre Fund Circle a commencé à s'échanger de manière provisoire à la Bourse de Londres, avant les débuts formels mercredi prochain
Le titre Fund Circle a commencé à s'échanger de manière provisoire à la Bourse de Londres, avant les débuts formels mercredi prochain ( LEON NEAL / AFP/Archives )

La société britannique de prêts en ligne aux PME Funding Circle, fleuron de la fintech, a annoncé vendredi avoir bouclé son introduction en bourse à Londres avec une valorisation de 1,5 milliard de livres, soit 1,69 milliard d'euros.

Funding Circle a indiqué dans un communiqué que le prix de son entrée en Bourse a été fixé à 440 pence par action, soit dans le bas de ses attentes. Il espérait au départ entre 1,4 et 1,8 milliard de livres, avant de resserrer un peu la fourchette.

La société a profité de cette opération pour lever 300 millions de livres d'argent frais et précise que 29,3% de son capital sera en Bourse.

Le titre a commencé à s'échanger de manière provisoire à la Bourse de Londres, avant les débuts formels mercredi prochain. La valeur était stable vers 09H40 GMT, perdant 0,09% à 439,60 pence.

L'opération devait permettre à l'homme d'affaires danois Anders Holch Polvsen, dont la société d'investissement est surtout consacrée au secteur de la mode, de prendre une participation de 10% au capital.

"Nous avons toujours pensé que Funding Circle serait adaptée pour le marché et l'étape majeure d'aujourd'hui est la reconnaissance de la solidité de notre modèle et de son ampleur mondiale", souligne Samir Desai, directeur général et co-fondateur de la société.

Ce projet illustre l'émergence des acteurs de la finance alternative qui profitent d'une réglementation plus souple et viennent concurrencer les banques traditionnelles, en particulier sur le marché du crédit aux entreprises ou aux particuliers.

Funding Circle a été créée en 2010 avant de devenir rapidement une "licorne", terme qui désigne les start-up non cotées et valorisées au moins un milliard de dollars.

Le ministre britannique des Finances Philip Hammond avait même qualifié en 2017 la société de "réussite", alors que son gouvernement a multiplié les initiatives pour soutenir les nouveaux acteurs de la tech qui bousculent la vénérable City.

Présente au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Allemagne et aux Pays-Bas, Funding Circle est spécialisée dans les prêts en ligne aux PME, via sa plateforme qui met en relation les investisseurs (banques, gérants d'actifs, assureurs, institutions publiques ou particuliers) et les entreprises en quête de fonds.

Depuis sa création, elle a permis des prêts à hauteur de 5 milliards de livres au total pour 50.000 PME et en provenance de 80.000 investisseurs. Signe de son développement accéléré, elle a permis le déblocage d'un milliard de livres de prêts pour le seul premier trimestre de 2018.

Son chiffre d'affaires grimpe mais reste modeste à 94,5 millions de livres en 2017. La société a toutefois subi une perte de 35,3 millions de livres l'an dernier, reflétant le bond de ses dépenses opérationnelles.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Foncière INEA a annoncé l’acquisition du Presqu’Ile, un immeuble de bureaux situé dans le quartier innovant de la presqu’île Bouchayer-Viallet à Grenoble. Il s’agit de son premier…

Publié le 19/12/2018

Rien ne va plus pour DIA (Distribuidora de Alimentacion) ...

Publié le 19/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/12/2018

GSEZ Airport, filiale de Gabon Special Economic Zone (GSEZ), fruit d'un partenariat public-privé entre Olam International, la République gabonaise et...

Publié le 19/12/2018

La Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché de Dengvaxia, le vaccin de Sanofi contre la dengue. L'autorisation suit la recommandation émise le 18 octobre 2018 par le…