En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-1.05 %
5 311.50
-1.01 %
SBF 120 PTS
4 269.71
-0.93 %
DAX PTS
12 511.91
-1.44 %
Dowjones PTS
24 465.42
-0.78 %
7 225.32
-0.76 %
Nikkei PTS
22 693.04
-

Fukushima: Tepco poursuivi par 157 Américains se disant irradiés

| AFP | 242 | Aucun vote sur cette news
Un employé de la compagnie Tepco sur le site d'Okuma, dans la préfecture de Fukushima, le 23 février 2017
Un employé de la compagnie Tepco sur le site d'Okuma, dans la préfecture de Fukushima, le 23 février 2017 ( Tomohiro Ohsumi / POOL/AFP/Archives )

La compagnie d'électricité japonaise Tepco a indiqué jeudi être l'objet de poursuites de la part de 157 Américains qui ont participé à des opérations de secours après le tsunami de 2011 et disent avoir été irradiés à cause de l'accident nucléaire de Fukushima.

Les plaignants, essentiellement des militaires américains intervenus dans la zone sinistrée autour de Fukushima, réclament la création d'un fonds d'indemnisation d'une somme totale de 5 milliards de dollars, pour couvrir les frais médicaux découlant des dommages physiques, moraux et financiers qu'ils disent avoir subis.

Les Américains concernés, qui sont passés au large de Fukushima à bord d'un porte-avions américain, ont participé à des interventions pour secourir des habitants de la région du Tohoku (nord-est) après le tsunami du 11 mars 2011 qui a provoqué la mort de plus de 18.500 personnes.

Aucun décès n'a officiellement été attribué aux radiations.

Les plaignants poursuivent Tepco car ils estiment que l'accident nucléaire est dû à "un défaut de conception, construction et maintenance de la centrale Fukushima Daiichi" à l'origine des maux dont ils souffrent.

"Si nous recevons une notification officielle de cette plainte (déposée devant un tribunal de Californie), nous étudierons les arguments et demandes des plaignants et y répondrons de façon appropriée", a écrit Tokyo Electric Power (Tepco), dans un communiqué.

"L'impact éventuel sur nos comptes ne peut pas à l'heure actuelle être évalué, mais nous ferons part en temps voulu de tout élément devant être publié", a ajouté la compagnie.

Une plainte similaire avait déjà été déposée en 2013. Les nouveaux plaignants souhaitent une fusion de ces deux dossiers.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Gévelot...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Riber...

Publié le 21/06/2018

Le prix de souscription aux actions Amundi est de 51,79 euros...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Aurea...

Publié le 21/06/2018

Avis aux porteurs d'obligations convertibles ou échangeables en actions nouvelles ou existantes