5 352.76 PTS
-0.25 %
5 345.50
-0.28 %
SBF 120 PTS
4 261.05
-0.22 %
DAX PTS
13 015.04
-1.16 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Fujitsu valide la prise de contrôle de ses PC par le chinois Lenovo

| AFP | 105 | Aucun vote sur cette news
Fujitsu valide la prise de contrôle de ses PC par le chinois Lenovo
Fujitsu valide la prise de contrôle de ses PC par le chinois Lenovo ( YOSHIKAZU TSUNO / AFP/Archives )

Le japonais Fujitsu a validé jeudi le projet de fusion de son activité d'ordinateurs PC en difficulté avec le géant chinois du secteur, Lenovo, qui va débourser 25,5 milliards de yens (environ 192 millions d'euros) pour contrôler 51% d'une coentreprise.

Fujitsu va conserver 44% des parts, tandis que la Banque de développement du Japon (DBJ) va prendre les 5% restants pour 2,5 milliards de yens, a précisé le groupe japonais dans un communiqué.

L'opération, qui doit être finalisée dans le courant du premier trimestre de l'exercice 2018/19 de Fujitsu, c'est-à-dire en avril et fin juin prochain, doit notamment permettre au groupe japonais de se concentrer davantage dans ses services informatiques, plus rentables.

Le projet d'union avec Lenovo avait été annoncé il y a un an. Auparavant, Fujitsu avait vainement essayé de marier ses PC avec Vaio (ancienne division PC de Sony) puis avec Toshiba.

La coentreprise avec Lenovo et DBJ s'appellera Fujitsu Client Computing Limited (FCCL) et continuera de vendre des produits sous la marque Fujitsu, a précisé jeudi le groupe.

Jadis champions de l'électronique grand public, de nombreux groupes japonais se sont largement détournés de ce segment ces dernières années, du fait de la concurrence de nouveaux acteurs sud-coréens et chinois notamment, plus compétitifs.

L'un de ces fleurons, Sharp, est ainsi passé l'an dernier sous le contrôle du groupe taïwanais Hon Hai/Foxconn.

Avant les PC de Fujitsu, Lenovo avait déjà mis la main sur ceux de l'américain IBM, puis du japonais NEC notamment.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB), un comité de surveillance et de suivi indépendant, avait formulé une recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de…

Publié le 22/11/2017

Spineway a annoncé qu'il ne souhaitait plus communiquer sur l'atteinte de l'équilibre financier pour l'exercice 2018. Cet objectif demeure toutefois clé dans la stratégie du groupe. Fort de la…

Publié le 22/11/2017

Les deux premiers véhicules ATM Full Elec ont été réceptionnés le 16 novembre dernier par BLYYD

Publié le 22/11/2017

L'actif est situé à Toulouse Blagnac et sera achevé mi-2019

Publié le 22/11/2017

Le cours de bourse sera divisé par 4

CONTENUS SPONSORISÉS