En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

France: record de touristes en vue pour 2017, une bonne nouvelle pour l'hôtellerie

| AFP | 376 | Aucun vote sur cette news
La fréquentation touristique devrait battre des records en France en 2017
La fréquentation touristique devrait battre des records en France en 2017 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

La fréquentation touristique devrait battre des records en France en 2017 grâce au retour des visiteurs étrangers après deux années plombées par les attentats, une aubaine pour l'hôtellerie qui renoue avec la croissance.

"On a plus que retrouvé les niveaux d'avant les attentats de 2015, et on s'achemine vers un record en termes de fréquentation pour l'année", résume à l'AFP le président du Conseil régional du tourisme (CRT) d'Ile-de-France, Frédéric Valletoux.

Sur les dix premiers mois, 2017 signe déjà la meilleure performance des dix dernières années en termes d'arrivées hôtelières, à hauteur de 28,2 millions pour la capitale et sa région. Une performance portée par la clientèle étrangère qui "n'a jamais été aussi nombreuse" selon le CRT.

Des touristes marchent sur une route menant au Mont-Saint-Michel, le 3 juin 2017
Des touristes marchent sur une route menant au Mont-Saint-Michel, le 3 juin 2017 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

"Les arrivées de touristes étrangers sont en hausse de 14,4% depuis le début de l'année. Il y a notamment un retour en force des Japonais, en progression de 36%, qui ont également un fort pouvoir d'achat, ou encore des Américains" qui sont le premier contingent de visiteurs étrangers, souligne M. Valletoux.

L'office du Tourisme de Paris confirme ce "record" qui s'annonce pour 2017: la capitale a "renoué avec un dynamisme sans pareil" après "les contrecoups des attentats de 2015 et 2016. L'explication principale de cette formidable reprise est la concomitance du retour du marché français, fortement tiré par le tourisme d'affaires, avec celui de nombreuses clientèles étrangères".

Sur l'ensemble du territoire français, la fréquentation touristique devrait être comprise entre 88 et 89 millions d'arrivées de visiteurs internationaux, indiquait il y a quelques jours le quai d'Orsay, parlant lui aussi de "record historique".

Le port de Tollare au Cap Corse, le 22 octobre 2017
Le port de Tollare au Cap Corse, le 22 octobre 2017 ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives )

Le retour des touristes - étrangers mais aussi français - a profité à l'hôtellerie qui a connu "une année de reprise. La confiance est revenue et les prévisions pour les fêtes de fin d'année sont bonnes", résume Roland Héguy, président de la principale organisation du secteur, l'Umih.

S'il "a fallu 18 mois à l'hôtellerie française pour digérer l'impact des attaques terroristes sur son territoire et en Europe", l'année 2017 va se conclure sur "un net regain de fréquentation, permettant de se rapprocher des plus hauts niveaux d'avant-crise et un taux d'occupation en hausse de 4 points, à 68,2%", se réjouit Vanguelis Panayotis, président du cabinet spécialisé MKG Consulting.

- Reprise moins forte dans les restaurants -

Dans les hôtels haut de gamme, qui avaient beaucoup souffert de la désaffection des touristes étrangers, les performances sont bonnes "même si nous sommes encore en-dessous des 73% du taux d'occupation enregistré avant les attentats de Paris", souligne Christophe Laure, président de la branche "Prestige" de l'Umih.

Le taux d'occupation de ces établissements de luxe s'affiche en progression de 5,5% sur un an, à 68%, alors que les prix moyens sont eux en léger recul de 1%.

"On a une belle année dans les palaces, avec +7% de chiffre d'affaires, mais pas encore au niveau des années 2012, 2013 et 2014", confirme François Delahaye, directeur général du palace parisien Plaza Athénée. Il constate cependant encore un petit effet post-attentats, et ressent aussi la concurrence des plateformes de location entre particuliers de type Airbnb ainsi que celle liée à la réouverture récente de palaces à Paris.

Selon François Delahaye, directeur général du palace parisien Plaza Athénée,
Selon François Delahaye, directeur général du palace parisien Plaza Athénée, "on a une belle année dans les palaces" avec un chiffre d'affaires en hausse de 7% ( FRED DUFOUR / AFP/Archives )

Du côté des restaurants, la reprise est moins forte, avec une hausse de 0,6% des "visites" de clients, soit un total 10,5 milliards. Mais quelque 111 millions de visites supplémentaires dans les établissements sont attendues par le cabinet NPD en 2018.

Toutefois, "pour 2017, on note une croissance supérieure à 5%" du chiffre d'affaires, relève Bernard Boutboul, directeur du cabinet spécialisé Gira Conseil.

Dans les chaînes de restauration, l'amélioration est "légère au second semestre" à Paris et en région parisienne, "mais sans retrouver les niveaux d'il y a cinq ou six ans, on est encore sur des niveaux très fragiles, ce n'est pas l'euphorie", résume Agnès Théodose, déléguée générale du Syndicat national de la restauration thématique et commerciale (SNRTC).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…