En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

France: les prix de l'immobilier ancien en hausse au premier trimestre

| AFP | 207 | Aucun vote sur cette news
Bon début d'année 2018 pour l'immobilier ancien. Photo d'une agence immobilière prise le 19 décembre 2017 à Paris
Bon début d'année 2018 pour l'immobilier ancien. Photo d'une agence immobilière prise le 19 décembre 2017 à Paris ( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )

Les prix des logements anciens français ont continué à augmenter au premier trimestre 2018, après deux années d'essor à des niveaux de transactions historiques, selon l'indice Notaires-Insee publié jeudi.

"Pas beaucoup de surprises (...): les paramètres d'un marché dynamique sont toujours là", a résumé le notaire parisien Thierry Delesalle lors d'une conférence de presse.

Entre janvier et mars, les prix de l'immobilier ancien ont augmenté de 3,5% par rapport à la même période de l'année précédente.

Le mouvement est également sensible par rapport au dernier trimestre de 2017: les prix gagnent 1,5%.

Le marché sort de deux années florissantes pendant lesquelles les transactions ont atteint des niveaux sans précédent, dans un contexte de très bas taux d'intérêt favorisant les prêts immobiliers.

Sur ce plan, le volume des transactions a continué à s'inscrire en hausse au premier trimestre par rapport à la même époque de 2017 - à 956.000 contre 877.000 un an plus tôt -, même s'il marque une légère inflexion par rapport aux trois mois précédents.

"On constate un léger tassement mais ce n'est pas du tout catastrophique", a assuré M. Delesalle.

Quant aux prix, leur hausse obéit aux mêmes tendances que précédemment: elle est tirée par le marché des appartements (+4,3% sur un an) davantage que par celui des maisons (+2,9%), plus restreint et aux prix plus fluctuants.

Dans le détail des régions, l'Île-de-France voit se poursuivre la hausse des prix de l'ancien, mais avec un ralentissement: ils s'inscrivent en progression de 4,3% sur un an, un chiffre qui décélère depuis plusieurs trimestres.

Les appartements parisiens, notamment, voient la hausse des prix ralentir nettement même si elle reste à un niveau élevé de plus de 7%, là encore sur un an.

Il y a "une certaine homogénéisation entre le marché des appartements et des maisons" sur l'ensemble de l'Île-de-France, a remarqué M. Delesalle.

"On constate un certain resserrement", a-t-il ajouté, remarquant néanmoins qu'il était habituel que le marché des maisons soit particulièrement actif en début d'année.

Hors Île-de-France, la hausse des prix est moins marquée, à 3,1% sur un an, mais enregistre à l'inverse une accélération: au niveau des variations, "les écarts se resserrent" donc entre l'Ile-de-France et le reste du pays, note M. Delesalle.

Mais hors du marché francilien "aussi, il y a des contrastes", tempère-t-il, soulignant que ce sont quelques "villes dynamiques" qui portent la hausse des prix.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.