En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 849.95 PTS
-0.37 %
4 853.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
3 876.55
-0.16 %
DAX PTS
11 123.72
-0.11 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.136
-0.06 %

La croissance confirmée à 0,2% au deuxième trimestre

| AFP | 376 | Aucun vote sur cette news
Evolution trimestrielle de la croissance française en % du PIB
Evolution trimestrielle de la croissance française en % du PIB ( AFP / AFP )

La croissance économique a bel et bien plafonné à 0,2% en France au deuxième trimestre, en raison notamment d'une légère baisse de la consommation, selon une deuxième estimation publiée mercredi par l'Insee.

Ce chiffre, qui confirme une première évaluation publiée fin juillet par l'organisme public, rend définitivement hors d'atteinte les 2% de croissance initialement prévus par le gouvernement en 2018.

Il confirme le trou d'air traversé depuis plusieurs mois par l'économie française, qui peine à retrouver de l'élan après une année 2017 très dynamique, marquée par des rythmes de croissance trimestrielle de 0,7%.

En cause, selon l'Insee: la consommation des ménages, qui a reculé de 0,1% entre avril et juin après avoir augmenté de 0,2% lors du premier trimestre, plombée notamment par la grève de la SNCF.

La consommation en biens s'est ainsi repliée de 0,3% tandis que celle de services a plafonné à 0,1%, avec une baisse de 2,7% dans les transports, "principalement dans le transport ferroviaire".

Le commerce extérieur a également eu un impact négatif sur le PIB, de l'ordre de 0,3 point, la forte hausse des importations (+1%) n'ayant été que partiellement compensée par celle des exportations (+0,2%).

La seule bonne nouvelle est à chercher du côté de l'investissement des entreprises, qui a accéléré (+1,3% après +0,1% au premier trimestre).

Au total, l'acquis de croissance - c'est-à-dire le niveau que le PIB atteindrait si l'activité ne progressait pas d'ici la fin de l'année - atteignait fin juin 1,3%. L'organisme public prévoit 1,7% de croissance pour l'ensemble de l'année.

Dans son projet de loi de finances, voté en décembre, Bercy avait prévu 1,7% de croissance pour 2018. Mais ce chiffre avait été relevé à 2% dans le cadre du programme de stabilité envoyé fin avril à Bruxelles, considéré comme la dernière prévision officielle du gouvernement.

Depuis, le gouvernement a abandonné cet objectif, sans donner de nouvelle cible.

Cette situation complique l'équation budgétaire de Bercy, qui devrait compter avec des recettes fiscales moins élevées qu'attendu en 2018 et en 2019, et donc avec un déficit plus important.

Concernant 2018, "il n'y aura pas 2,3% de déficit", a reconnu lundi le ministre des Finances Bruno Le Maire, évoquant le chiffre de 2,6%. Concernant 2019, la cible de 2,4% devrait là aussi être abandonnée. "Notre objectif est de tenir l'objectif des 3%", a-t-il assuré.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2019

Le titre casse la résistance des 10.4 euros, qui contenait les cours depuis février 2018. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances sont proches d'effectuer un…

Publié le 22/01/2019

L'italien Autogrill aurait soumis une offre sur Areas, filiale d'Elior, qui regroupe les activités de restauration de concession du groupe. C'est ce que révèle Reuters, qui indiquait plus tôt dans…

Publié le 22/01/2019

Ahold Delhaize annonce avoir racheté 1 116 700 de ses propres actions entre le 14 janvier 2019 et le 18 janvier 2019 inclus, au prix moyen de 22,38 euros par action, pour un montant total de 25…

Publié le 22/01/2019

Free annonce avoir franchi le cap du million d’abonnés Fibre.Tout au long de l’année 2018, Free a accéléré ses déploiements sur l’ensemble du territoire, y compris dans les zones les moins…

Publié le 22/01/2019

Lille, Forum International de la Cybersécurité, 22 janvier 2019 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd'hui la sortie de la suite de…