En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 679.20 PTS
+0.36 %
5 675.00
+0.27 %
SBF 120 PTS
4 475.82
+0.25 %
DAX PTS
12 451.54
-0.05 %
Dowjones PTS
27 094.79
-0.19 %
7 901.79
+0.00 %
1.103
-0.09 %

France : l'activité manufacturière se redresse !

| Boursier | 226 | Aucun vote sur cette news

La conjoncture s'est améliorée dans le secteur manufacturier français en août, avec la reprise de la croissance de la production

France : l'activité manufacturière se redresse !
Credits Reuters

La conjoncture s'est améliorée dans le secteur manufacturier français en août, avec la reprise de la croissance de la production et des nouvelles commandes. L'emploi et l'activité achats sont repartis en hausse, tandis que les contraintes de capacité ont persisté dans le secteur, entraînant une troisième augmentation mensuelle consécutive du travail en cours. Parallèlement, les prix des achats des entreprises ont légèrement augmenté après un repli en juillet, tandis que les fabricants français ont relevé leurs prix de vente pour un trente-quatrième mois consécutif. L'Indice des Acheteurs PMI IHS Markit - indice composite établi sur la base d'indices individuels des nouvelles commandes, de la production, de l'emploi, des délais de livraison des fournisseurs et des stocks des achats - s'est redressé de 49,7 en juillet à 51,1 en août, signalant une légère reprise de la croissance du secteur en août. Le consensus était de 51 sur la période. L'expansion a résulté d'une hausse de la production.

L'indice PMI manufacturier final européen du mois d'août s'est établi quant à lui à 47, en ligne avec le consensus de place et avec la lecture préliminaire, ce qui signale donc une assez nette contraction de l'activité.

L'indice allemand est ressorti il est vrai à très bas niveau, à 43,5 en août pour sa lecture finale, contre 43,6 de consensus et 43,6 pour la lecture initiale.

L'indice espagnol s'est établi à 48,8, contre 48,6 de consensus. L'indicateur italien, enfin, est ressorti à 48,7, contre 48,6 de consensus de marché.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2019

Par courrier reçu le 20 septembre 2019 par l'AMF, la société Yacktman Asset Management LP (Austin, Texas), agissant pour le compte de clients et de...

Publié le 20/09/2019

Le Comité des médicaments à usage humain - CHMP - de l'Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable à une troisième indication de...

Publié le 20/09/2019

un PE de 10 sur les attentes 2019

Publié le 20/09/2019

Alten (+6,29% à 110 euros) est solidement installé en tête de l’indice SBF 120, le relèvement de recommandation de Société Générale amplifiant l’impact positif d’une performance…

Publié le 20/09/2019

Au premier semestre, clos fin juillet, ESI Group a essuyé une perte nette de 7,1 millions d'euros contre une perte de 7,9 millions d'euros, un an plus tôt. La perte opérationnelle courante a suivi…