En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.121
-0.05 %

France : déficit commercial de 3,3 MdsE en mai, au plus bas d'un an et demi

| Boursier | 355 | Aucun vote sur cette news

Le déficit commercial français du mois de mai 2019 est ressorti à 3,28 milliards d'euros, au plus bas depuis décembre 2017...

France : déficit commercial de 3,3 MdsE en mai, au plus bas d'un an et demi
Credits Reuters

Le déficit commercial français du mois de mai 2019 est ressorti à 3,28 milliards d'euros, au plus bas depuis décembre 2017, contre -4,87 milliards en avril et -4,98 milliards pour la première estimation, selon les chiffres des Douanes. Le solde s'améliore donc fortement, passant de -4,9 milliards d'euros (chiffre révisé) en avril 2019 à -3,3 milliards d'euros en mai 2019, soit une hausse de 1,6 MdE. Il atteint son plus haut niveau depuis le point exceptionnel de décembre 2017, sous l'effet du dynamisme des exportations de matériel militaire, de produits de la construction aéronautique et de produits pharmaceutiques.

En mai 2019, les exportations progressent fortement (+2 MdsE soit +4,6%), après le repli d'avril. Ce rebond marqué s'explique notamment par le pic des livraisons de matériel militaire, qui doublent par rapport à avril et atteignent leur plus haut niveau sur les 15 dernières années, ainsi que par la forte progression des livraisons de produits de la construction aéronautique et de produits pharmaceutiques. Dans le même temps, les importations augmentent légèrement (+0,3 MdE soit +0,8%), après le recul d'avril, la progression des acquisitions de produits pharmaceutiques et de produits de la construction aéronautique étant atténuée par le nouveau recul des approvisionnements énergétiques.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Les titres Foncière Euris inscrits à l'actif du bilan et la créance de dividende n'ont pas fait l'objet de dépréciation dans les comptes semestriels de la société Carpinienne de…

Publié le 19/07/2019

Il vise à réduire les émissions de carbone dans la production d'acier...

Publié le 19/07/2019

Naftis conçoit, réalise et met en oeuvre des solutions destinées aux industries pétrolières et pétrochimiques...

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…