5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

France: croissance "solide" en vue pour le troisième trimestre

| AFP | 376 | 3 par 1 internautes
L'Insee dévoilera mardi sa première estimation de la croissance en France au troisième trimestre
L'Insee dévoilera mardi sa première estimation de la croissance en France au troisième trimestre ( THOMAS SAMSON / AFP/Archives )

Une consommation solide et des entreprises qui voient l'avenir en rose: l'Insee dévoilera mardi sa première estimation de la croissance en France au troisième trimestre, qui devrait confirmer la bonne tenue de l'activité, dans un contexte international porteur.

Dans sa dernière note de conjoncture, publiée début octobre, l'organisme public avait pronostiqué une hausse du Produit intérieur brut (PIB) de 0,5% entre juillet et septembre. Un chiffre conforme à celui de la Banque de France, mais aussi de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) et de plusieurs organismes bancaires.

"Il y a une convergence très nette" entre les différents organismes de prévision, reconnaît Xavier Ragot, président de l'OFCE, qui explique ce phénomène par l'existence de fondamentaux économiques à la fois clairs et cohérents.

"On est sur une trajectoire de consolidation", avec des "signaux positifs", explique-t-il à l'AFP.

Si la prévision de l'Insee était confirmée, ce serait le quatrième trimestre consécutif de croissance à 0,5% en France. Une prouesse inédite depuis 2010-2011, où trois trimestres avec une hausse de 0,6% du PIB, puis un dernier avec une hausse de 1,1%, s'étaient enchaînés.

"On commence à avoir une chronique de chiffres robustes", commente Hélène Baudchon, économiste chez BNP Paribas.

Pour le troisième trimestre, "l'ensemble des composantes de la croissance devrait participer" à atteindre ce chiffre de 0,5%, anticipe-t-elle à l'AFP.

La consommation des ménages s'est ainsi maintenue à un niveau élevé, malgré une légère érosion en août. Le climat des affaires, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprises, a lui aussi connu une dynamique positive, atteignant en septembre un niveau inédit depuis six ans.

Selon une étude du cabinet Altares, le nombre de défaillances d'entreprises a par ailleurs baissé de 5,2% sur un an au troisième trimestre, atteignant son plus bas niveau depuis dix ans.

Quant au chômage, il a fortement baissé en septembre, avec 64.800 demandeurs d'emploi en moins, selon le ministère du travail.

- Tendance pérenne ? -

Selon Alexandre Vincent, économiste à l'institut Coe-Rexecode, proche du patronat, l'investissement productif devrait soutenir en particulier cette croissance.

"Dans une orientation générale plutôt favorable, les entreprises sont amenées à juguler les contraintes sur leurs capacités de production", en investissant dans des équipements pour augmenter leurs cadences et leur offre, explique-t-il à l'AFP.

Une tendance rendue possible par le fait que l'"on constate depuis plusieurs mois une restauration de la profitabilité des entreprises", observe Xavier Ragot.

Seul élément d'incertitude, la dynamique des exportations - qui pèse traditionnellement sur la croissance tricolore - sera scrutée de près: sera-t-elle affectée par l'appréciation récente de l'euro ou pas?

Pour Hélène Baudchon, même si celles-ci devraient ralentir par rapport à un très bon deuxième trimestre, elles devraient tout de même enregistrer une forte progression entre juillet et septembre.

Même anticipation à l'Insee, qui prévoyait dans sa note de conjoncture que les ventes à l'export profiteraient "partiellement de la reprise du commerce mondial mais aussi du retour des touristes", dont les dépenses sur le territoire national sont considérées comme des exportations dans les comptes nationaux.

Au total, "a priori, sauf choc externe, on est sur une tendance pérenne" d'amélioration de la conjoncture, estime Mme Baudchon. "On a mis du temps à s'extirper du 1% de croissance annuel, mais désormais cela prend bonne forme".

Selon l'Insee, la croissance devrait en effet atteindre 1,8% sur l'ensemble de l'année, un niveau "inédit depuis 2011".

Un chiffre que le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a repris à son compte début octobre, alors que le projet de loi de finances (PLF) présenté fin septembre tablait encore officiellement sur une prévision de 1,7% de hausse du PIB.

Cette accélération de l'activité, synonyme de recettes supplémentaires pour l'Etat, sera bienvenue pour le gouvernement qui veut passer sous la barre des 3% de déficit public dès cette année pour contenter Bruxelles.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS