En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 078.48 PTS
-0.34 %
5 069.00
-0.50 %
SBF 120 PTS
4 055.46
-0.55 %
DAX PTS
11 504.53
-0.17 %
Dowjones PTS
25 339.99
+1.15 %
7 157.21
+0.00 %
1.158
+0.17 %

Ford va réduire ses effectifs dans le monde

| AFP | 95 | Aucun vote sur cette news
Le constructeur automobile américain Ford va réduire ses effectifs dans le monde
Le constructeur automobile américain Ford va réduire ses effectifs dans le monde ( JEFF KOWALSKY / AFP/Archives )

Le constructeur automobile américain Ford, qui a annoncé fin juillet une vaste restructuration, a indiqué vendredi qu'il allait réduire ses effectifs sans toutefois préciser l'ampleur du plan social envisagé.

"Nous sommes au début de la réorganisation de nos employés à l'échelle mondiale pour soutenir les objectifs stratégiques de l'entreprise, créer un environnement de travail plus dynamique et plus adapté à l'activité", a indiqué le groupe dans une déclaration écrite transmise à l'AFP vendredi soir.

"La réorganisation se traduira par une réduction des effectifs au fil du temps et cela dépendra de la situation géographique et de l'équipe", a-t-il ajouté, précisant qu'il donnerait "davantage de détails en temps voulu".

Ford a annoncé le 25 juillet qu'il allait engager une vaste restructuration devant se traduire par une charge de 11 milliards de dollars dans ses comptes dans les trois à cinq prochaines années.

Mais il n'avait alors pas précisé si cela se traduirait par des suppressions d'emplois ou des fermetures d'usines.

Il s'était alors contenté d'indiquer envisager de revoir le design de certains modèles, de ré-allouer ses liquidités vers les segments rentables et de réexaminer certains partenariats stratégiques.

Fin avril, la marque à l'ovale bleu avait déjà décidé de ne plus investir dans les voitures compactes en Amérique du Nord, région dominée par les grosses voitures.

En Asie, et plus particulièrement en Chine, son portefeuille n'a pas été revu depuis longtemps, tandis qu'en Europe le groupe déplore un manque de productivité et un "manque d'efficacité", qui ont conduit à des pertes dans les deux régions au deuxième trimestre.

Le 26 septembre, le constructeur américain avait par ailleurs indiqué que les taxes à l'importation imposées par le président Donald Trump sur l'acier et l'aluminium aux partenaires commerciaux des Etats-Unis avaient déjà coûté un milliard de dollars en bénéfices.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre rebondit sur le support majeur des 30.94 euros, soit la borne haute du trou de cotation haussier du 13 septembre. En outre, les cours ont également dépassé une…

Publié le 15/10/2018

En hausse de 0,8% à 11,78 euros, Engie signe l'une rares progressions du CAC 40 soutenu par Bernstein. Le broker a initié le suivi du titre à Surperformance. L'énergéticien pourrait également…

Publié le 15/10/2018

ALPHABET (GOOGLE) constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call K126S émis…

Publié le 15/10/2018

Sodexo, spécialiste mondial des services de qualité de vie, a annoncé plusieurs évolutions au sein du groupe : Juliette Dufourmantelle, a été nommée Directrice Générale, Ministères &…

Publié le 15/10/2018

LCM reste à l’Achat sur GL Events, et abaisse son objectif de cours de 29 à 26 euros. L’augmentation de capital de 107 millions d’euros va permettre au groupe de conclure ses acquisitions en…