5 176.61 PTS
+0.71 %
5 159.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 136.55
+0.73 %
DAX PTS
12 263.86
+0.00 %
Dowjones PTS
22 024.87
+0.12 %
5 917.42
+0.16 %
Nikkei PTS
19 687.46
-0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Darmanin annonce le rétablissement du jour de carence pour les fonctionnaires

| AFP | 335 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin à Paris, le 6 juillet 2017
Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin à Paris, le 6 juillet 2017 ( Martin BUREAU / AFP )

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a confirmé jeudi l'objectif du gouvernement de supprimer 120.000 postes de fonctionnaires pendant le quinquennat et annoncé le rétablissement du jour de carence dans la fonction publique, pour redresser les finances du pays.

"Dire la vérité sur les comptes publics, c'est la première étape pour pouvoir agir", a déclaré le ministre devant les "Etats généraux des comptes de la nation", un événement organisé à Bercy et réunissant parlementaires, élus locaux et représentants syndicaux.

S'exprimant au côté de Didier Migaud, président de la Cour des comptes, qui a publié la semaine dernière un audit alarmiste sur le déficit public français - qui devrait déraper selon l'institution à 3,2% du PIB en 2017 - M. Darmanin a rappelé que le gouvernement devait économiser "environ 5 milliards d'euros" en urgence pour boucler le budget cette année et tenir l'engagement européen de 3% de déficit.

Mais "il s'agit de redresser les comptes publics sans aucun alourdissement de la pression fiscale", a-t-il répété.

"Il est certain qu'il faudra faire un effort de l'ordre de 120.000 postes dans la fonction publique, comme l'a annoncé le président de la République", a-t-il indiqué.

Par ailleurs, pour trouver des économies d'ici la fin de l'année, le gouvernement prépare un décret d'avance, qui sera soumis aux commissions des finances de l'Assemblée nationale et du Sénat et détaillera les annulations de crédit par ministère.

Sans donner plus de détails sur les autres ministères, M. Darmanin a répété que Bercy devrait ainsi économiser 120 millions d'euros d'ici à fin 2017.

Le ministre a aussi indiqué que le volume des contrats aidés baisserait au second semestre par rapport au premier. "Près de 70% des 280.000 contrats aidés ont déjà été utilisés durant le seul premier semestre", a-t-il souligné.

Il a par ailleurs annoncé le rétablissement dès 2018 du jour de carence dans la fonction publique.

"Même si le jour de carence ne doit pas être le seul instrument pour lutter contre l'absentéisme des agents, qui est aussi la conséquence de souffrances d'une partie d'entre eux (...), il permet de lutter contre le micro-absentéisme qui désorganise les services, alourdit la charge de travail des collègues en poste et coûte environ 170 millions d'euros par an", a-t-il déclaré.

Le ministre a précisé ensuite à des journalistes que cette mesure, destinée notamment à "rétablir de l'équité entre le public et le privé", figurerait dans le projet de loi de finances pour 2018.

Un "accompagnement" sera accordé aux "fonctionnaires les plus touchés, parce qu'ils sont les moins bien payés dans l'accès aux soins par exemple", a-t-il dit, sans donner plus de détails.

Le jour de carence consiste à supprimer la paie le premier jour d'absence pour maladie.

Il avait été mis en place, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, pour les fonctionnaires, le 1er janvier 2012 et supprimé par François Hollande en janvier 2014. Marylise Lebranchu, la ministre de la Fonction publique de l'époque, avait jugé cette mesure "injuste, inutile et inefficace".

M. Darmanin a enfin indiqué que le gouvernement voulait "réviser (...) la procédure parlementaire conduisant au vote de la loi de finances", en accordant plus de pouvoirs au Parlement en matière d'évaluation et de contrôle.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2017

Global EcoPower, constructeur de centrales de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, confirme la distribution d’actions gratuites à tous les actionnaires, à raison de…

Publié le 16/08/2017

A 11h00 en zone euroInflation définitive de juillet.Balance commerciale de juin.13h30 en zone euroCompte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la BCEA 14h30 aux Etats-UnisIndice…

Publié le 16/08/2017

L'attribution gratuite concernera toutes les actions détenues à la clôture de la séance du 23 août

Publié le 16/08/2017

L'accord, conclu avec un acteur chinois majeur des Telecom & Media, s'accompagne d'une prise de participation minoritaire au capital de myDevices pour un montant de 3,5 millions de dollars

Publié le 16/08/2017

Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social     16 août 2017     CROSSJECT (ISIN : FR0011716265 ; Mnémo :…

CONTENUS SPONSORISÉS