5 520.60 PTS
+0.47 %
5 517.0
+0.40 %
SBF 120 PTS
4 413.28
+0.42 %
DAX PTS
13 386.56
+0.79 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

FMI: les incertitudes politiques alimentent les risques pour l'économie mondiale

| AFP | 187 | Aucun vote sur cette news
Angela Merkel (à droite) et la directrice du FMI Christine Lagarde, lors du G7 de Taormine, en Sicile, le 27 mai 2017
Angela Merkel (à droite) et la directrice du FMI Christine Lagarde, lors du G7 de Taormine, en Sicile, le 27 mai 2017 ( JONATHAN ERNST / POOL/AFP/Archives )

Si la reprise économique mondiale demeure sur la bonne voie, elle fait face, à moyen terme, à des risques de ralentissement, dus notamment aux incertitudes politiques dans les pays riches, selon un rapport du FMI publié mercredi.

Ce document, rendu public avant le sommet du G20 vendredi et samedi à Hambourg, en Allemagne, met en avant les "risques négatifs" pour l'économie globale que peuvent représenter "l'incertitude sur les politiques dans les économies avancées, les vulnérabilités du secteur financier et un soudain durcissement des conditions financières".

"Si on n'agit pas, cet ensemble de préoccupations pourrait constituer une recette pour une crise financière brutale", avertit la directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), Christine Lagarde, dans un blog accompagnant le rapport.

Le FMI s’inquiète aussi du fait qu'"un démantèlement du renforcement de la régulation financière" intervenu après la crise de 2008, "ne conduise à un affaiblissement des capitaux propres et des règlementations, entraînant des conséquences négatives pour la stabilité financière mondiale".

Evoquant les inconnues autour des programmes politiques, le FMI note que bien que les élections à risque soient passées, notamment en Europe, "un haut degré d'incertitude demeure avec les difficultés par exemple de prévoir les politiques budgétaires et règlementaires des Etats-Unis".

Six mois après son arrivée au pouvoir, l'administration Trump n'a pas encore pu faire adopter au Congrès ses promesses électorales de relance budgétaire, comme les réductions d'impôts ou dépenses d'infrastructures.

Le Fonds monétaire a, déjà la semaine dernière, abaissé ses prévisions de croissance pour la première économie mondiale du fait des inconnues quant à ses projets économiques. Le FMI prévoit désormais que la croissance américaine sera de seulement 2,1% cette année et en 2018 alors qu'il projetait respectivement 2,3% et 2,5% en avril.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Le bureau d'études a légèrement abaissé ses attentes...

Publié le 19/01/2018

A horizon 2020...

Publié le 19/01/2018

Le 27 avril à travers toute l'Europe...

Publié le 19/01/2018

  IGE+XAO Société Anonyme au capital de 5 497 030 euros Siège social : 16 Boulevard Déodat de Séverac 31770 COLOMIERS 338 514 987 RCS Toulouse SIRET : 338 514 987 000 76…

Publié le 19/01/2018

Gilbert Dupont séduit par l'essor du "smart world"

CONTENUS SPONSORISÉS