5 384.38 PTS
-1.21 %
5 373.00
-1.29 %
SBF 120 PTS
4 314.57
-1.21 %
DAX PTS
12 654.75
-1.40 %
Dowjones PTS
24 987.47
-0.41 %
7 251.41
+0.00 %
Nikkei PTS
22 278.48
-1.77 %

Fipronil: plus de 70.000 oeufs contaminés rappelés en Allemagne

| AFP | 99 | Aucun vote sur cette news
La contamination de dizaines de millions d'oeufs au fipronil a été découverte en août 2017 en Europe. Ce produit antiparasitaire, utilisé sur les animaux domestiques mais interdit dans la chaîne alimentaire, a été pulvérisé de manière frauduleuse
La contamination de dizaines de millions d'oeufs au fipronil a été découverte en août 2017 en Europe. Ce produit antiparasitaire, utilisé sur les animaux domestiques mais interdit dans la chaîne alimentaire, a été pulvérisé de manière frauduleuse ( PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives )

Environ 73.000 oeufs en provenance des Pays-Bas et contaminés à l' antiparasitaire fipronil ont été rappelés en Allemagne, un an après le vaste scandale sanitaire qui a frappé la filière en Europe, a t-on appris mardi auprès des autorités allemandes.

"En raison du dépassement des présences maximales autorisées, les oeufs ne sont pas commercialisables et doivent être retirés du marché. Les autorités compétentes vérifient le bon déroulement du rappel. Les autorités néerlandaises ont été informées", a indiqué dans un communiqué le ministère de l'Agriculture de Basse-Saxe.

Ces nouveaux lots contaminés avaient été livrés à des centres de conditionnement de la ville de Vechta, dans l'Etat régional de Basse-Saxe et se trouvaient déjà dans les rayons de supermarchés de cinq autres régions allemandes.

La contamination de dizaines de millions d'oeufs au fipronil a été découverte en août 2017 en Europe. Ce produit antiparasitaire, utilisé sur les animaux domestiques mais interdit dans la chaîne alimentaire, a été pulvérisé de manière frauduleuse dans les poulaillers d'une entreprise néerlandaise.

Au total, des oeufs et des produits dérivés contaminés ont été retrouvés dans 25 des 28 Etats membres de l'UE. Des millions d’œufs ont été détruits et retirés des supermarchés européens, ainsi que de nombreux produits tels que des gaufres ou des brownies. Les produits retirés venaient majoritairement de Belgique et des Pays-Bas, mais certains étaient fabriqués en France, à partir d'oeufs venant des Pays-Bas.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Il faudra patienter, au maximum, jusqu'au 23 juillet pour connaitre la position de la Commission européenne sur le projet d'acquisition de Gemalto par...

Publié le 19/06/2018

STMicroelectronics est une des principales victimes parisiennes du regain de tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis...

Publié le 19/06/2018

Vif rebond à Wall Street...

Publié le 19/06/2018

Alstom a signé un contrat de près de 100 millions d'euros avec Stadtwerke Verkehrsgesellschaft Frankfurt am Main ('VGF'), opérateur des transports de...