En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-
5 304.50
-
SBF 120 PTS
4 258.26
-
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
-1.24 %
1.138
+0.30 %

Finlande: la mise en service de l'EPR repoussée à septembre 2019

| AFP | 289 | Aucun vote sur cette news
Le réacteur nucléaire EPR OL3 sur le site de la centrale nucléaire d'Olkiluoto à Eurajoki, en Finlande le 19 octobre 2016
Le réacteur nucléaire EPR OL3 sur le site de la centrale nucléaire d'Olkiluoto à Eurajoki, en Finlande le 19 octobre 2016 ( Martti Kainulainen / Lehtikuva/AFP/Archives )

L'électricien finlandais TVO a annoncé mercredi que le réacteur EPR bâti pour lui par le groupe français Areva et l'allemand Siemens devrait entrer en service commercial en septembre 2019, et non en plus en mai 2019.

"Teollisuuden Voima Oyj (TVO) a été informé par le constructeur du site, le consortium Areva-Siemens, d'une mise à jour du calendrier pour la mise en service de EPR OL3", imputable à des tests plus longs que prévu, indique TVO dans un communiqué.

Areva prévoit un chargement du combustible en janvier 2019. La première connexion au réseau est ensuite attendue en mai 2019, pour une mise en service commerciale en septembre 2019.

"Il fallait finir les essais à chaud, qui ont pris un peu plus de temps que prévu et qui se sont bien passés", a expliqué à l'AFP un porte-parole d'Areva SA.

"On s'appuie sur le retour d'expérience de Taishan", dont le démarrage récent "nous aide en termes de calage du planning", a-t-il ajouté.

Le premier réacteur nucléaire EPR au monde, celui de Taishan 1, a en effet démarré le 6 juin en Chine. Du coup, "on est très confiants sur le démarrage d'OL3", indique Areva.

Le nouveau retard annoncé mercredi "ne remet pas en cause l'accord" annoncé en mars entre Areva et TVO pour mettre fin au contentieux entre les deux groupes. Le calendrier actuel doit encore se traduire par un "bonus" pour Areva, précise la même source.

Selon les termes de cet accord, Areva va verser 450 millions d'euros à son client TVO "en compensation de sa responsabilité dans les retards".

La salle de simulation du nouveau réacteur nucléaire EPR OL3 en cours de construction à la centrale d'Olkiluoto à Eurajoki, en Finlande. Le 19 octobre 2016.
La salle de simulation du nouveau réacteur nucléaire EPR OL3 en cours de construction à la centrale d'Olkiluoto à Eurajoki, en Finlande. Le 19 octobre 2016. ( Martti Kainulainen / Lehtikuva/AFP/Archives )

Il prévoit aussi un système de bonus-malus: Areva et ses partenaires peuvent recevoir jusqu'à 150 millions d'euros si le projet est achevé avant fin 2019, mais ils peuvent payer jusqu'à 400 millions d'euros supplémentaires en cas de nouveau retard au-delà de cette échéance.

L'EPR finlandais -réacteur de troisième génération- dans le sud-ouest du pays, devait initialement être mis en service en 2009 mais le chantier lancé en 2005 a connu d'importants retards et surcoûts que les deux parties se sont imputé mutuellement.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

WISeKey Cybersécurité enregistre une croissance de plus de 60 % par rapport à la même période l'année dernière en raison d'un nombre croissant d'entreprises…

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom