5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Finlande: la mise en service de l'EPR repoussée à mai 2019

| AFP | 221 | Aucun vote sur cette news
Le chantier du réacteur EPR TVO sur le site de Olkiluoto (sud-ouest de la Finlande), le 28 août 2015
Le chantier du réacteur EPR TVO sur le site de Olkiluoto (sud-ouest de la Finlande), le 28 août 2015 ( MARTTI KAINULAINEN / LEHTIKUVA/AFP/Archives )

L'électricien finlandais TVO a déploré lundi un énième retard dans la mise en service de l'EPR à Olkiluoto (OL3), désormais prévue par Areva-Siemens en mai 2019 et non plus à la fin 2018.

La mise en service de l'EPR finlandais, dans le sud-ouest du pays, était initialement prévue pour 2009 mais le chantier lancé en 2005 connaît d'importants retards et surcoûts que les deux parties s'imputent mutuellement.

"Teollisuuden Voima (TVO) a été informé par le constructeur du site, le consortium Areva-Siemens, d'une révision du calendrier du chantier" différant de plusieurs mois le début de la production d'électricité, indique un communiqué de TVO.

"Nous sommes très déçus par ce nouveau délai. Il reste un travail substantiel à accomplir sur le chantier de l'EPR OL3 et il est essentiel que toutes les ressources techniques, humaines et financières soient engagées", a réagi le responsable du projet, Jouni Silvennoinen, pour TVO.

"C'est un ajustement de calendrier qui s'explique par la complexité du projet", a souligné de son côté un porte-parole d'Areva NP auprès de l'AFP.

Il a ainsi évoqué "quelques retours d'expérience qui doivent être analysés ainsi que la formation des opérateurs" de TVO.

Dans le détail, Areva prévoit le lancement des essais à chaud en décembre 2017, suivis d'un chargement du combustible en août 2018. La première connexion au réseau est ensuite attendue en décembre 2018 pour une mise en service commercial en mai 2019.

TVO a aussi insisté sur le fait que la restructuration de la filière nucléaire française ne devait pas "compromettre" le chantier.

TVO s'inquiète en effet des conséquences de cette restructuration dans son contentieux avec Areva-Siemens auquel il réclame 2,6 milliards d'euros de dédommagements pour les retards et surcoûts accumulés. Areva impute ces retards au finlandais et demande 3,4 milliards.

La restructuration de la filière nucléaire française a conduit à la création de plusieurs entités: New Areva, recentrée sur le cycle du combustible et contrôlée majoritairement par l'Etat, New NP, la branche réacteurs qui va passer sous le contrôle d'EDF, et Areva SA, qui ne conserve que quelques activités dont principalement le chantier de l'EPR finlandais.

TVO a formé un appel auprès de la justice de l'Union européenne contre la décision de la Commission d'autoriser cette restructuration et recapitalisation, craignant qu'elle se fasse aux dépens du chantier de l'EPR.

L'agence de notation financière SP Global Ratings a abaissé fin septembre la note d'Areva à "B-", jugeant que le groupe nucléaire français faisait face à un "risque accru" dans la procédure d'arbitrage l'opposant à TVO.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS