Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 175.82 PTS
+0.1 %
6 179.50
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 868.56
+0.16 %
DAX PTS
15 254.71
+0.13 %
Dow Jones PTS
33 800.60
+0. %
13 845.06
+0. %
1.191
+0.1 %

Feu vert du conseil d'Air France-KLM aux conditions d'une nouvelle aide, selon une agence financière

| AFP | 266 | 5 par 1 internautes
( FETHI BELAID / AFP/Archives )

Le conseil d'administration d'Air France-KLM réuni lundi soir a donné son feu vert aux conditions d'une nouvelle aide gouvernementale pour permettre au groupe de compagnies aériennes de surmonter la crise du Covid-19, a affirmé Bloomberg.

Selon l'agence financière, qui s'appuie sur des sources "au fait du dossier" non identifiées, les détails de ce nouveau plan, fruit d'un accord entre la Commission européenne et le gouvernement français, seront présentés mardi matin.

Cette aide "comprend la conversion de prêts gouvernementaux en obligations hybrides et de nouvelles levées de fonds", a détaillé Bloomberg. Les obligations hybrides sont des titres obligataires émis par une entreprise sur une échéance très longue ou perpétuelle, et sont considérées comme des capitaux propres.

Sollicité par l'AFP lundi, le groupe s'est refusé à tout commentaire.

Air France-KLM est sorti d'un exercice 2020 calamiteux lesté par une dette quasiment doublée à 11 milliards d'euros, conséquence de la pandémie qui l'a privé des deux tiers de sa clientèle de 2019 et lui a fait subir une perte nette abyssale de 7,1 milliards.

La conversion d'une partie des prêts reçus des Etats français et néerlandais, soit plus de 10 milliards d'euros en 2020, permettrait de replacer l'entreprise sur une trajectoire financière soutenable, même si elle dispose actuellement d'une trésorerie suffisante pour tenir encore plusieurs mois.

Dimanche, le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire avait annoncé qu'un "accord de principe" avait été trouvé avec la Commission européenne sur une nouvelle aide financière pour Air France, qui devra en échange abandonner "un certain nombre de créneaux" à l'aéroport d'Orly, mais moins que les 24 exigés dans un premier temps par Bruxelles.

M. Le Maire avait aussi rappelé que l'État français avait déjà "beaucoup soutenu" Air France-KLM, dont il est actionnaire à 14,3%, en apportant 7 milliards d'euros, et ne signait pas "un chèque en blanc". "Je suis prêt à apporter un nouveau soutien, mais qu'Air France renoue avec des bénéfices (...) et apporte la preuve de sa compétitivité (...) Les contribuables font un effort, Air France doit faire un effort de son côté", avait-il plaidé.

De son côté lundi matin, la CGT d'Air France a souligné que ce "nouveau soutien financier" évoqué par M. Le Maire ne représentait "pas plus d'argent injecté", mais la transformation d'un prêt de l'Etat "en capital".

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/04/2021

SAFRAN constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put 32G1S émis par SOCIETE…

Publié le 12/04/2021

Amundi reperd 1,7% à 73,25 euros ce lundi, tandis que l'acquisition de Lyxor continue de faire couler pas mal d'encre du côté des analystes...

Publié le 12/04/2021

Regeneron a annoncé que deux études cliniques positives supplémentaires confirmaient l'efficacité de son cocktail d'anticorps monoclonaux contre le Covid-19. Un essai a montré que l'injection…

Publié le 12/04/2021

SES-imagotag remonte de 3,6% à 47,20 euros en ce début de semaine, après son récent trou d'air, alors que BOE Smart Retail HK, actionnaire majoritaire...

Publié le 12/04/2021

Plateforme de contrôle et d'analyse collaborative des données comptables et financières lancée en 2020, GEO est une solution SaaS innovante d'audit,...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne