En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.31 PTS
-0.34 %
5 379.00
-0.09 %
SBF 120 PTS
4 310.01
-0.31 %
DAX PTS
12 695.16
+0.14 %
Dowjones PTS
24 707.67
+0.03 %
7 300.06
+1.00 %
Nikkei PTS
22 555.43
+1.24 %

Feu d'un moteur de Boeing 777 de Jal: des aubes de turbine abimées

| AFP | 335 | Aucun vote sur cette news
Au guichet de la compagnie Japan Airines à l'aéroport international de Narita, près de Tokyo, le 28 avril 2017
Au guichet de la compagnie Japan Airines à l'aéroport international de Narita, près de Tokyo, le 28 avril 2017 ( Toshifumi KITAMURA / AFP/Archives )

Les inspections conduites sur un Boeing 777 de Japan Airlines (Jal) dont un réacteur a pris feu mardi ont montré que la plupart des aubes de la turbine étaient abimées, a-t-on appris jeudi auprès de la compagnie.

Le pilote a d'abord cru qu'un oiseau avait été happé par le moteur, mais les examens ultérieurs ont infirmé cette hypothèse.

En revanche, un porte-parole de Jal a indiqué qu'"un grand nombre des 220 aubes en métal de la turbine étaient soit tordues, soit cassées" et que l'aile principale présentait aussi une anomalie.

Il reste cependant à établir si cela est la cause ou la conséquence de l'incident qualifié de "grave" par la commission de sûreté du ministère des Transports, qui a dépêché trois inspecteurs auprès de l'appareil.

L'avion, qui devait assurer mardi la liaison Tokyo/New York avec 251 personnes à bord, a rencontré un problème peu après son décollage, des flammes s'échappant du réacteur gauche, selon les images diffusées par les télévisions.

L'alerte a vite été lancée et il est revenu à son point de départ une heure plus tard, atterrissant sans encombre. Personne n'a été blessé.

Outre un examen poussé du moteur, les experts vont notamment interroger l'équipage et collecter diverses informations, dont celles relatives à la météo du jour.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

Voir infographie et version PDF en pièce jointe. Rueil-Malmaison, le 20 juin 2018   Spiecapag, filiale de VINCI, remporte un important contrat sur  le projet de gazoduc…

Publié le 20/06/2018

Grâce à l'effet volume conjugué à une bonne maîtrise des marges

Publié le 20/06/2018

Le Conseil d'Administration d'Eiffage, réuni le 20 juin 2018, a décidé, sur autorisation de l'Assemblée générale du 25 avril 2018 dans sa neuvième résolution à caractère extraordinaire, de…

Publié le 20/06/2018

Le groupe Eiffage précise qu'il est entré en négociation exclusive avec la holding du groupe Migné en vue de l'acquisition de ses carrières et...