En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 860.88 PTS
+0. %
5 857.0
-
SBF 120 PTS
4 613.14
+0. %
DAX PTS
13 146.74
-
Dow Jones PTS
27 911.30
+0.11 %
8 402.61
+0. %
1.114
+0.04 %

Fermée en 2005, La Samaritaine renaîtra en avril après des travaux colossaux

| AFP | 419 | 5 par 2 internautes
L'intérieur de la Samaritaine à Paris, photographié le 19 novembre 2019
L'intérieur de la Samaritaine à Paris, photographié le 19 novembre 2019 ( Martin BUREAU / AFP )

Quinze ans après sa fermeture, La Samaritaine reprendra vie en avril sous la forme d'un complexe réunissant grand magasin, hôtel de luxe, bureaux, logements sociaux et crèche, au terme d'un chantier colossal qui aura coûté 750 millions d'euros à son propriétaire LVMH.

"Ce sera un pôle d'attraction, mais c'est aussi un projet mixte et un programme vivant car des gens vont habiter ici, sans compter la crèche", a résumé mardi à l'AFP lors d'une visite du chantier Jean-Jacques Guiony, PDG de l'emblématique grand magasin né en 1870 au cœur de Paris.

Le chemin a été semé d'embûches pour le groupe de Bernard Arnault: si le magasin a fermé en 2005 pour des raisons de sécurité liées à sa vétusté, LVMH (son actionnaire majoritaire depuis 2001) a dû attendre 2015 pour voir définitivement validé son permis de construire et de rénover.

Jean-Jacques Guiony, PDG de l'emblématique grand magasin et directeur financier du groupe LVMH, le 19 novembre 2019
Jean-Jacques Guiony, PDG de l'emblématique grand magasin et directeur financier du groupe LVMH, le 19 novembre 2019 ( Martin BUREAU / AFP )

Entre 2012 et 2015, les travaux sont en effet suspendus par une série de recours d'associations de sauvegarde du patrimoine, contestant notamment la réalisation d'une façade contemporaine toute en verre, côté rue de Rivoli.

"Il a fallu cinq ans pour convaincre la mairie de Paris, cinq ans pour obtenir le permis, et cinq ans de travaux colossaux. On ne pensait pas que ça durerait quinze ans, mais ça en valait la peine", souligne M. Guiony, qui est également directeur financier du groupe LVMH.

Pour son 150e anniversaire, La Samaritaine rouvrira enrichie d'un hôtel de luxe Cheval Blanc (marque détenue par LVMH) de 72 chambres et suites avec vue plongeante sur la Seine, des bureaux couvrant 15.000 m2, une crèche de quartier de 80 lits, et 97 logements sociaux gérés par France Habitat.

Cette "réhabilitation patrimoniale et commerciale, au centre de Paris, d'un bâtiment privé de cette taille et d'un seul tenant n'avait jamais été réalisée jusqu'à présent", affirme LVMH.

Joyaux de l'Art nouveau et de l'Art déco, les quatre bâtiments - dont un classé aux Monuments historiques - ont subi une lourde restructuration qui devait également respecter et revaloriser les éléments d'époque: mosaïques, émaux, verrières ou encore garde-corps en fer forgé.

"Lieu de vie"

La façade de la Samaritaine, le 19 november 2019
La façade de la Samaritaine, le 19 november 2019 ( Martin BUREAU / AFP )

Le "plus petit des grands magasins parisiens" n'occupera plus que 20.000 m2 (contre quelque 30.000 m2 au moment de sa fermeture) et sera géré par DFS, groupe de distribution sélective également propriété de LVMH, avec une sélection de 600 marques de luxe mêlant "mode, art de vivre et gastronomie".

Sous la verrière principale qui domine le futur espace magasin, une immense fresque jaune d'or, ornée de paons multicolores, illumine le monumental escalier aux poutres métalliques apparentes.

"On a beaucoup travaillé sur la lumière naturelle, beaucoup de fenêtres avaient été occultées, et à présent on a notamment une vue sur l'église Saint-Germain-L'Auxerrois. L'idée est d'avoir un lieu de vie au-delà d'un lieu de commerce, avec douze espaces de restauration" dans le magasin qui vise touristes étrangers comme visiteurs parisiens, souligne Eléonore de Boysson, responsable Europe et Moyen-Orient de DFS.

L'hôtel cinq étoiles Cheval Blanc fixera un prix d'entrée de 1.150 euros pour une chambre de 45 m2, mais ne communique pas ses tarifs pour la suite de 1.000 m2 avec piscine privée située au huitième étage. Il proposera également quatre restaurants, dont un gastronomique dirigé par le chef étoilé Arnaud Donckele, désigné chef de l'année par le Gault et Millau dans son édition 2020.

L'intérieur de la Samaritaine, le 19 novembre 2019
L'intérieur de la Samaritaine, le 19 novembre 2019 ( Martin BUREAU / AFP )

"On a déjà beaucoup de demandes pour l'hôtel, mais les réservations ne sont pas encore ouvertes", précise Olivier Lefebvre, directeur des activités hôtelières de LVMH. L'établissement sera le 5e pour Cheval Blanc.

Mardi, lors d'un point presse, LVMH a indiqué qu'"au total, plus de 1.500 postes seront créés", dont 800 pour le grand magasin, et qu'"avec les bureaux, plus de 2.400 emplois directs seront pérennisés sur site".

En 2005, lors de sa fermeture - initialement pour des travaux devant durer six ans - La Samaritaine employait 734 salariés, dont la quasi-totalité a été reclassée ou a bénéficié de mesures prévues par le Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

Ces anciens salariés bénéficiant d'une priorité d'emploi dans la nouvelle Samaritaine, "une soixantaine d'entre eux ont manifesté leur intérêt pour revenir", a précisé Jean-Jacques Guiony.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2019

Par ailleurs, Abéo poursuit ses actions d'amélioration de la performance qui visent à redresser la marge opérationnelle courante au second semestre 2019-2020...

Publié le 12/12/2019

Mainstay Medical annonce la tenue d'une réunion avec la FDA 100 jours après le dépôt d'une demande de Pre-Market Approval (PMA) pour ReActiv8...

Publié le 12/12/2019

Drone Volt obtient une nouvelle commande en Suède dans l'inspection des lignes électriques...

Publié le 12/12/2019

Cette opération permet à Tessi de détenir 100 % du capital et des droits de vote de la société ADM Value.

Publié le 12/12/2019

Timothée Bich remplace François Bich, démissionnaire, jusqu'à ratification de l'Assemblée générale des actionnaires du 20 mai 2020...