Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-0.79 %
6 560.00
-
SBF 120 PTS
5 151.31
-0.7 %
DAX PTS
15 490.17
-1.03 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
-1.18 %
1.172
0. %

Fed : Powell ne devrait pas créer la surprise

| Boursier | 349 | 2 par 1 internautes

Jerome Powell s'exprimera dans l'après-midi ce jour à l'occasion du symposium - virtuel - de Jackson Hole, mais ne devrait pas procéder à une annonce...

Fed : Powell ne devrait pas créer la surprise
Credits Reuters

Jerome Powell s'exprimera dans l'après-midi ce jour à l'occasion du symposium - virtuel - de Jackson Hole, mais ne devrait pas procéder à une annonce majeure. Il devrait confirmer l'intention de la Fed de très progressivement normaliser sa politique monétaire, en commençant par un probable 'tapering' qui interviendrait en fin d'année ou au début de l'année prochaine. Le timing précis de cet allègement du soutien monétaire ne devrait pas encore être révélé, alors que Powell cherche à trouver un consensus au sein d'une Fed très divisée ces derniers temps sur la question. Le patron de la Fed pourrait aussi disserter au sujet des conséquences du variant Delta et de la crise sanitaire en termes économiques.

Les avis en faveur d'un allègement du soutien monétaire dès cette fin d'année ont été nombreux ces dernières semaines. Les Minutes de la Fed publiées la semaine dernière laissent entendre que cet allègement du soutien de la Fed pourrait intervenir dès le quatrième trimestre de cette année. Ce symposium de Jackson Hole pourrait se révéler être un non-événement, les opérateurs ne s'attendant pas à ce que Powell en dise beaucoup plus ce jour sur ses intentions. Le rendez-vous suivant est la réunion de la Fed des 21 et 22 septembre...

Le 'tapering', qui pourrait donc être annoncé prochainement en vue d'une application en fin d'année ou en début d'année prochaine, devrait représenter une baisse significative des achats obligataires mensuels de la Fed, actuellement logés à 120 milliards. Une réduction à un rythme de 15 milliards de dollars est fréquemment évoquée, ce qui voudrait dire que la banque centrale américaine pourrait mettre un terme à ses achats d'actifs en milieu d'année prochaine. La Fed pourrait ensuite progressivement durcir encore sa politique, si la vigueur de l'économie le justifie, en remontant ses taux toujours logés proches de zéro depuis mars 2020 (entre 0 et 0,25%) et le début de la crise sanitaire...

Esther George, la dirigeante de la Fed de Kansas City, s'est distinguée hier. Rappelons que l'antenne de Kansas City est l'hôte du symposium de Jackson Hole. George ne se montre pas très précise concernant les dates préconisées de l'allègement du soutien monétaire de la Fed, mais elle juge que ce 'tapering' devra intervenir "plutôt tôt que tard". En effet, selon elle, les perspectives suggèrent que la Fed pourrait débuter ses ajustements dès cette année. James Bullard, dirigeant de la Fed de St. Louis, inquiet notamment de l'inflation, prône lui aussi un allègement rapide du soutien monétaire. "Nous avons beaucoup d'inflation, plus que prévu", a asséné Bullard, qui estime qu'un tel soutien monétaire n'est plus nécessaire compte tenu de l'ampleur de la reprise. Robert Kaplan, président de la Fed de Dallas, a estimé enfin qu'il serait approprié d'annoncer officiellement le 'tapering' lors de la prochaine réunion monétaire le 22 septembre, en vue d'un début d'allègement du soutien monétaire en octobre ou peu après.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

Sur les 6 premiers mois de 2021, ABO-GROUP a connu une forte croissance de plus de 30% par rapport aux 6 premiers mois de 2020...

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Publié le 17/09/2021

La société Altur Investissement a annoncé la fin de la période de réouverture de l’offre publique d’achat déposée par la société Altur Holding visant les actions d’Altur Investissement…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne