Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 913.53 PTS
+2.05 %
5 909.50
+2.03 %
SBF 120 PTS
4 565.54
+1.85 %
DAX PTS
12 639.83
+1.92 %
Dow Jones PTS
30 967.82
-0.42 %
11 779.90
+1.68 %
1.026
-0.06 %

Fed : Powell déterminé à relever les taux jusqu'à ce que l'inflation recule

| Boursier | 621 | 4 par 1 internautes

La Fed aura "besoin de constater des preuves claires et convaincantes" que l'inflation s'apaise avant de ralentir ses hausses de taux, a martelé mardi le patron de la Fed. Il juge possible un atterrissage "presque en douceur" de l'économie US.

Fed : Powell déterminé à relever les taux jusqu'à ce que l'inflation recule
Credits Reuters

Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, a affirmé mardi que la banque centrale continuerait de durcir les conditions monétaires jusqu'à ce que l'inflation montre des signes clairs de ralentissement, tout en estimant qu'il restait possible de faire atterrir l'économie américaine "presque en douceur", plutôt que de causer une récession.

Le patron de la Fed a ainsi affirmé, à l'occasion d'une conférence organisée par le 'Wall Street Journal', que le plan de la Fed était de relever ses taux directeurs par étapes d'un demi-point lors de ses prochaines réunions. Il n'a cependant pas exclu de procéder à des hausses plus importantes, de 0,75 pt si nécessaire.

La Réserve fédérale aura "besoin de constater des preuves claires et convaincantes" que l'inflation s'apaise avant de ralentir le rythme des hausses de taux. "Si nous ne le constatons pas, nous aurons à envisager d'agir de manière plus agressive" pour durcir les conditions de financement, a ajouté Jerome Powell.

"Si cela implique de relever les taux au-dessus de ce qui est généralement considéré comme neutre, nous n'hésiterons pas à le faire", a-t-il encore affirmé. Le niveau "neutre" du taux des "fed funds" pour l'économie fait l'objet de débats, mais il est généralement considéré comme étant d'environ 2,5%.

"Une descente en avion un peu turbulente"...

Interrogé sur les risques de provoquer une récession, M. Powell a estimé qu'"il y a un certain nombre de voies possibles vers un atterrissage... presque en douceur", comparant cette voie à "une descente en avion un peu turbulente". Il a cependant reconnu que cela pourrait "être un peu douloureux" pour les Américains, mais a insisté sur la nécessité de ramener l'inflation vers l'objectif de moyen terme de 2% que s'est fixé la Fed.

Les propos de M. Powell interviennent alors que de nombreux économistes jugent que l'économie américaine risque fort de tomber en récession si les conditions de crédit sont resserrées trop brutalement. Une perspective qui a provoqué une correction boursière ces derniers mois.

Commentant les aléas boursiers, le patron de la Fed a estimé que les marchés financiers restent "en bon ordre, et fonctionnent correctement" malgré leur récente volatilité. Depuis le début de l'année, le Dow Jones a reculé de 11,3%, le S&P 500 a chuté de 16% et le Nasdaq composite a abandonné 25,4% dans la crainte d'un resserrement des conditions de crédit. Le rendement du T-Bond à 10 ans a doublé depuis début de l'année, bondissant de 1,5% à 3,1% la semaine dernière (2,97% mardi soir), tandis que les taux à 2 ans sont passés de 0,73% à 2,7%.

L'inflation dépasse 8% depuis deux mois aux Etats-Unis

Les marchés continuent de spéculer sur l'ampleur du resserrement monétaire attendu de la Fed, alors que l'inflation a atteint 8,5% en mars et 8,3% en avril sur un an aux Etats-Unis, au plus haut puis environ 40 ans, attisée par la guerre en Ukraine et la nouvelle vague de Covid en Chine. De nombreuses voix, dont celles d'anciens responsables de la Fed, se sont élevées pour estimer que la Fed a tardé à reconnaître que la flambée des prix n'était pas un phénomène "transitoire".

Après deux ans de taux proches de zéro pour cause de crise du Covid-19, la banque centrale a relevé son principal taux directeur, le taux des "fed funds", d'un quart de point en mars, puis d'un demi-point en mai, pour le porter entre 0,75% et 1%, tout en annonçant une réduction rapide de son bilan à partir du 1er juin.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 juillet 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 06/07/2022

Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF - CGT, Unsa, SUD-Rail et CFDT - ont appelé à la grève pour réclamer des hausses de salaires face à une inflation qui s'envole ( Philippe LOPEZ…

Publié le 06/07/2022

Une femme utilise du bois de chauffage pour cuisiner dans un hôtel de Colombo, le 15 mars 2022 ( Ishara S. KODIKARA / AFP/Archives )Accablés par la grave crise économique et les pénuries qui…

Publié le 06/07/2022

La Première ministre Elisabeth Borne sur le perron de l'Elysée le 4 juillet 2022 ( Ludovic MARIN / AFP )Elisabeth Borne vit mercredi son baptême du feu devant le Parlement, où elle va…

Publié le 05/07/2022

La station de métro Wall Street, à New York ( Angela Weiss / AFP )La Bourse de New York a terminé mardi en ordre dispersé, le scénario d'une possible récession faisant flancher nombre de…

Publié le 05/07/2022

Le ministre des Finances démissionnaire Rishi Sunak, lors d'une réunion du gouvernement britannique à Londres, le 24 mai 2022 ( Daniel LEAL / POOL/AFP/Archives )Les ministres britanniques des…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/07/2022

Air France-KLM a signé un accord avec CFM International portant sur l'acquisition de 200 moteurs LEAP 1-A pour équiper sa future flotte d'Airbus A320neo et A321neo. Cette décision fait suite à la…

Publié le 06/07/2022

Prodways a annoncé l'acquisition de 100% de la société Auditech Innovations, spécialiste français des protections auditives individuelles sur-mesure...

Publié le 06/07/2022

Meta Platforms va poursuivre ses plans NFT...

Publié le 06/07/2022

JCDecaux a noué une alliance stratégique, incluant une prise de participation majoritaire, avec la société Displayce, DSP (Demand Side Platform) leader spécialisée dans l'achat et l'optimisation…

Publié le 06/07/2022

DBT dévoile un chiffre d'affaires de 4,5 ME en hausse de 123% au premier semestre porté par la performance remarquable du pôle Bornes de recharge (DBT...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne