Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 865.78 PTS
+1.48 %
6 875.0
+1.69 %
SBF 120 PTS
5 335.32
+1.43 %
DAX PTS
15 380.79
+1.39 %
Dow Jones PTS
35 308.10
+2.11 %
15 831.88
+0.76 %
1.127
-0.34 %

Fed : les premières hausses de taux attendues en 2022

| Boursier | 388 | Aucun vote sur cette news

Le vice-président de la Fed Richard Clarida a jugé lundi que l'institution devrait commencer à relever ses taux vers la fin 2022. James Bullard (Fed de St-Louis) envisage même deux tours de vis l'an prochain, après le "tapering".

Fed : les premières hausses de taux attendues en 2022
Credits Reuters

Plusieurs responsables de la Fed ont estimé lundi que la banque centrale américaine devrait relever ses taux directeurs l'an prochain, et non en 2023, et qu'elle devra adapter sa politique monétaire à l'évolution de l'économie, et en particulier de l'inflation.

Le vice-président de la Fed Richard Clarida, considéré comme proche des positions de son président, Jerome Powell, a notamment réaffirmé que l'amélioration des conditions économiques devrait amener à un relèvement du taux des Fed Funds d'ici à la fin 2022, tout en reconnaissant qu'une prolongation de la phase actuelle d'accélération des prix pourrait devenir un problème.

Fidèle à sa ligne plutôt modérée, M. Clarida (dont le mandat expire fin janvier 2022) n'a cependant pas exclu une répétition en 2022 de l'accélération observée depuis le printemps dernier, en reconnaissant qu'une telle occurrence "ne serait pas un succès politique".

Si l'inflation ralentit et que le chômage recule comme il l'anticipe, les "conditions nécessaires pour relever (...) les taux directeurs seront atteintes d'ici la fin de l'année 2022", a encore indiqué M. Clarida, lors d'une conversation en ligne organisée par la Brookings Institution. Il a ajouté que l'institution est encore "loin d'envisager une hausse des taux d'intérêt".

Une ou deux hausses de taux en 2022 ?

De son côté, le président de la Fed de Saint-Louis James Bullard s'est montré plus "faucon", en disant s'attendre à deux hausses de taux dès l'an prochain, après la fin du programme de "tapering" de la Fed, qui devrait intervenir à la mi-2022.

Cependant, en cas de dérapage de l'inflation, la Fed pourrait accélérer son calendrier pour mettre fin plus tôt à son programme d'achat d'actifs dès la fin du premier trimestre, a-t-il ajouté dans une interview avec la chaîne 'Fox Business'. James Bullard sera un membre votant du comité FOMC de la Fed en 2022.

Patrick Harker, le patron de la Fed de Philadelphie, qui intervenait lui aussi publiquement lundi, a indiqué que si les pressions inflationnistes ne se modéraient pas, la Fed pourrait être amenée à relever ses taux directeurs pour les juguler.

Comme Richard Clarida, il a estimé que la hausse des prix devrait ralentir l'an prochain, mais a estimé que la Fed pourrait relever ses taux avant 2023 si nécessaire. "Nous surveillons l'inflation de très près et nous nous préparons à agir" si la situation le nécessite, a ajouté M. Harker (qui n'est pas un membre votant du FOMC cette année ni en 2022).

Le "tapering" en marche à partir de novembre

La Fed a annoncé mercredi dernier, à l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire, qu'elle commencerait, dès novembre, à réduire le soutien monétaire qu'elle apportait à l'économie depuis le début de la pandémie. Elle a prévu de réduire son programme d'achat d'actifs (120 milliards de dollars par mois depuis 2020) de 15 Mds$ par mois, mais s'est laissé la possibilité de moduler ce "tapering" à la hausse ou à la baisse selon l'évolution conjoncturelle.

Aux Etats-Unis, la hausse des prix a atteint un rythme annuel de 4,4% selon l'indice préféré de la Fed, le PCE, et de 5,4% selon l'indice (plus connu) des prix à la consommation (CPI), des chiffres largement supérieurs à l'objectif de moyen terme de 2% par an que s'est fixé la Fed.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2021

La concession, d'une durée de 20 ans, couvrira la production, le stockage, le transport et la distribution d'énergie frigorifique de la ville de Paris...

Publié le 06/12/2021

Sur un terrain de plus de 17.000 m2, ce programme comprendra 50 logements, une maison médicale et une micro-crèche...

Publié le 06/12/2021

Niveau record de rentabilité opérationnelle pour un premier semestre

Publié le 06/12/2021

Cette nouvelle capacité de production est actuellement en construction sur l'île de Jurong à Singapour...

Publié le 06/12/2021

Eurazeo a annoncé la signature par son équipe Small-Mid Buyout d’un accord avec Safran en vue de la cession de sa participation majoritaire dans le groupe Orolia, leader mondial des solutions et…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne