En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Fed: le programme de réduction d'actifs se déroule bien

| AFP | 147 | Aucun vote sur cette news
La présidente de la Fed, Janet Yellen, le 14 novembre 2017 à Francfort
La présidente de la Fed, Janet Yellen, le 14 novembre 2017 à Francfort ( Daniel ROLAND / AFP/Archives )

Janet Yellen, la présidente de la Banque fédérale de Réserve américaine (Fed), a estimé mardi que le programme de réduction des actifs engagé par l'institution monétaire se déroulait bien.

"Jusqu'ici, je touche du bois, cela se passe bien", a estimé Mme Yellen lors d'un débat organisé par l'université de New York (NYU).

La Fed a entrepris de réduire son bilan, hypertrophié par des années de politique dite "d'assouplissement quantitatif", qui l'ont vue racheter depuis 2008 des actifs sur les marchés financiers pour garantir un montant de liquidités suffisant sur les marchés et soutenir l'économie.

Ce bilan a atteint jusqu'à 4.500 milliards de dollars et la Fed a entrepris en septembre de le réduire progressivement pour revenir à une politique monétaire plus classique essentiellement conduite par le biais des taux monétaires.

La Fed a donc cessé depuis deux mois de réinvestir dans les titres qui arrivent à maturité tout en engageant un mouvement de remontée des taux.

Mme Yellen a précisé que les discussions au sein de la Fed sur la meilleure manière d'engager cette politique "avaient duré plus d'un an" et avaient porté "sur la façon dont nous pouvions le faire de manière à ce que le public comprenne ce que nous voulions faire et comment nous utiliserions notre bilan d'une manière qui ne perturberait pas les marchés financiers".

Elle a indiqué que la Fed avait considéré la possibilité de vendre ses actifs mais avait finalement considéré que la voie "la moins perturbante" était de ne pas réinvestir leur produit.

Mme Yellen, qui était interrogée par Mervyn King, l'ancien gouverneur de la banque centrale d'Angleterre, a estimé que la plus grande menace actuelle sur la stabilité des marchés financiers serait une surveillance et une régulation insuffisantes compte tenu des leçons de la crise de 2008.

"Je pense que nous avons mis en place des régulations qui demandent plus de capital et plus de liquidités. Nous avons un système rigoureux de test de résistance, particulièrement pour les plus grandes banques et les plus systémiques. Nous les avons contraintes à améliorer leurs procédures de gestion du risque pour qu'elles comprennent mieux la nature des risques auxquels les exposent leurs bilans et nous leur avons demandé de prévoir des plans de rétablissement de manière à ce que celles qui rencontrent des problèmes puissent les affronter plutôt que d'être renflouées", a souligné Mme Yellen.

"Je pense que c'est important que ces choses soient préservées pour avoir un système financier stable et solide", a-t-elle affirmé alors que l'administration du président Trump s'est engagée dans un processus de dérégulation financière.

La présidente de la Fed quittera ses fonctions début février car elle n'a pas été renommée par Donald Trump pour un second mandat de quatre ans, celui-ci lui préférant Jerome Powell, un autre gouverneur de la Fed.

jld-dg/sha

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…