En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 965.87 PTS
+0.79 %
5 967.0
+0.82 %
SBF 120 PTS
4 692.59
+0.79 %
DAX PTS
13 353.91
+0.54 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0. %
1.113
+0.11 %

Facebook unifie ses systèmes de paiement avec "Facebook Pay"

| AFP | 340 | Aucun vote sur cette news
Facebook a lancé mardi aux Etats-Unis son service de paiement
Facebook a lancé mardi aux Etats-Unis son service de paiement "Facebook Pay", construit sur des fonctionnalités déjà existantes sur ses différentes applications ( DENIS CHARLET / AFP/Archives )

Facebook a lancé mardi aux Etats-Unis son service de paiement "Facebook Pay", construit sur des fonctionnalités déjà existantes sur ses différentes applications, en insistant sur la séparation avec son projet controversé de monnaie numérique Libra.

Facebook Pay doit permettre de payer pour des produits directement sur Facebook ou sur Instagram, mais aussi de participer à des collectes de fonds ou d'envoyer de l'argent à ses amis via Messenger.

Les utilisateurs pourront, s'ils le désirent, ne rentrer leur moyen de paiement (carte bancaire, PayPal...) qu'une seule fois.

"Les paiements sont traités en partenariat avec des entreprises comme PayPal, Stripe et d'autres dans le monde", précise Deborah Liu, vice-présidente de Facebook en charge de la plateforme Marketplace.

Début octobre, les services de paiement PayPal, puis Stripe (ainsi que Visa, Mastercard, et d'autres), se sont retirés de Libra, le projet de monnaie numérique de Facebook, sous la pression croissante des régulateurs américains et étrangers.

De nombreuses autorités s'inquiètent en effet de potentielles utilisations malveillantes de la monnaie, et pointent la mauvaise réputation du géant californien d'internet en matière de confidentialité et de protection des données personnelles.

"Facebook Pay est construit sur une infrastructure financière et des partenariats déjà existants, et est séparée du portefeuille Calibra qui servira pour le réseau Libra", insiste Deborah Liu dans un communiqué en ligne.

Facebook Pay doit unifier les options de paiement déjà intégrées pour faciliter les transactions sur les différentes plateformes du géant des réseaux sociaux.

A partir de cette semaine, le nouveau portefeuille peut déjà être utilisé sur Facebook et Messenger aux Etats-Unis pour des collectes, des achats dans les jeux, des billets pour des événements, des paiements entre individus et certains produits sur Marketplace.

"Avec le temps, nous avons l'intention de rendre Facebook Pay disponible à plus de personnes et dans plus d'endroits, y compris sur Instagram et WhatsApp", ajoute Deborah Liu.

Les usagers pourront renforcer la sécurité de leur portefeuille en ajoutant leur empreinte digitale ou la reconnaissance faciale, mais "Facebook ne reçoit pas et ne conserve pas les données biométriques de votre téléphone", indique-t-elle.

"Facebook offre des moyens de payer en toute confiance depuis 2007, et nous avons traité plus de 2 milliards de donations depuis que nous avons lancé nos premiers outils de collectes de fonds en 2015".

La firme basée dans la Silicon Valley a connu plusieurs scandales liés à des piratages de données ces dernières années. En septembre 2018, une faille de sécurité avait permis à des pirates informatiques d'accéder à des données personnelles de quelque 29 millions d'usagers.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/12/2019

Facebook a prévenu ses employés que les données personnelles et financières de 29.000 d'entre eux avaient été volées dans une voiture le mois dernier ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )Facebook…

Publié le 13/12/2019

L'action Facebook a perdu 2,7% jeudi à Wall Street après un article du 'Wall Street Journal' évoquant de possibles mesures anti-trust contre le réseau social.

Publié le 12/12/2019

L'action Facebook a perdu 2,7% jeudi à Wall Street après un article du 'Wall Street Journal' évoquant de possibles mesures anti-trust contre le réseau social.

Publié le 12/12/2019

Facebook se dit "prêt" pour l'entrée en vigueur de la loi californienne sur la protection de la vie privée des consommateurs au 1er janvier 2020 ( Josh Edelson / AFP/Archives )Facebook a…

Publié le 10/12/2019

Facebook a promis cet automne de crypter sa plateforme de messagerie instantanée Messenger, comme l'est déjà WhatsApp ( DENIS CHARLET / AFP/Archives )Pour une fois, Facebook et les associations…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/12/2019

Plus forte baisse du marché SRD, CNIM Group dévisse de 19,06% à 24,20 euros, la mise sous administration le 6 décembre d’un partenaire britannique se traduisant par un avertissement sur ses…

Publié le 16/12/2019

Lagardère cède 1,1% à 19,8 euros après avoir reçu une offre de rachat de la société d'investissement H...

Publié le 16/12/2019

Media 6 a annoncé l'acquisition de la société canadienne Interior Manufacturing Group (IMG), spécialisée dans l'agencement de points de vente de luxe en Amérique du Nord. Le montant de la…

Publié le 16/12/2019

L'option pour le paiement de l'acompte sur dividende en actions nouvelles EDF au titre de l'exercice 2019 a retenu l'intérêt des actionnaires d'EDF...

Publié le 16/12/2019

Biophytis, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement dans le traitement des maladies neuromusculaires, a reçu...