En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 772.28 PTS
-0.57 %
4 781.0
-0.24 %
SBF 120 PTS
3 795.81
-0.43 %
DAX PTS
10 793.98
+0.20 %
Dowjones PTS
23 915.72
+1.37 %
6 520.70
+1.12 %
1.137
+0.22 %

Facebook confirme qu'il collecte des données au-delà de ses utilisateurs

| AFP | 756 | Aucun vote sur cette news
Mark Zuckerberg lors d'une audition au Sénat américain le 10 avril 2018
Mark Zuckerberg lors d'une audition au Sénat américain le 10 avril 2018 ( SAUL LOEB / AFP )

Facebook, embourbé dans un scandale de détournement d'informations personnelles, a confirmé lundi qu'il collectait les données d'internautes y compris lorsqu'ils n'étaient pas sur le réseau social, une pratique dont, dit-il, il n'a pas l'apanage.

Interrogé à ce sujet plusieurs fois la semaine dernière au cours de ses auditions au Congrès, le PDG Mark Zuckerberg avait déjà expliqué que le groupe collectait bien d'autres données que celles que ses usagers partagent sur leur profil.

Dans un texte publié lundi sur le blog de Facebook, David Baser, un responsable "produit" du groupe, détaille comment le réseau "récupère des données d'autres sites internet ou applications" utilisant l'un des nombreux "outils" marketing Facebook, qui leur permettent de mesurer l'impact de leurs annonces sur le réseau, mais aussi en dehors du réseau social.

Par exemple, Facebook récupère des informations lorsqu'un utilisateur clique sur le bouton "J'aime" ou "Partager" sur un autres site (un article sur un site d'information par exemple) ou qu'il accède à un site ou une application via son "login" (ses identifiants) Facebook.

Mais les annonceurs qui passent des pubs sur Facebook peuvent aussi les diffuser en dehors du réseau social, sur un autre site ou application, c'est un autre outil marketing proposé par le groupe. Lorsqu'un internaute clique sur cette publicité d'un annonceur qui fait partie du réseau d'annonceurs de Facebook, ce dernier récupère aussi certaines infos.

Ainsi "lorsque vous visitez un site ou une application qui utilise nos services, nous recevons des informations même si vous êtes déconnecté ou si vous n'avez pas de compte Facebook. C'est parce que les autres applis ou sites ne savent pas qui utilise Facebook", écrit M. Baser, qui précise que beaucoup d'autres entreprises récoltent des données de ces différentes façons, comme notamment Twitter ou Google.

Parmi les informations récupérées, l'adresse IP, le navigateur (Chrome, Safari, Explorer...) ou encore le système d'exploitation de l'appareil (Android, Windows etc...).

"Nous exigeons des sites et applications qui utilisent nos outils de vous dire qu'ils collectent des informations et qu'ils les partagent avec nous et (exigeons) qu'ils vous en demandent l'autorisation", écrit encore David Baser.

C'est via une application tierce proposée sur Facebook que la firme britannique Cambridge Analytica a mis la main sur les données de dizaines de millions d'usagers Facebook, à leur insu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Le conseil d’administration de Telecom Italia devrait se réunir ce vendredi selon deux sources proches du dossier à Reuters. Et ce, dans le but d’examiner la demande de Vivendi, qui requiert la…

Publié le 18/12/2018

Le Crédit Agricole s’engage avec 12 grands groupes pour soutenir le quotidien des français, en plus des mesures de gel tarifaire en 2019 et de plafonnement des frais à 25 euros pour tous les…

Publié le 18/12/2018

Ce classement annuel FL100+ des éditeurs de solutions sert de guide...

Publié le 18/12/2018

Gaussin s'envole de 20% désormais à 0,256 euro dans un volume épais...

Publié le 18/12/2018

600 euros pour 41.000 de ses salariés en France...