En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 408.53 PTS
-0.07 %
5 413.00
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 337.17
+0.01 %
DAX PTS
12 364.50
+0.05 %
Dowjones PTS
25 187.70
+0.00 %
7 401.17
+0.00 %
1.139
-0.10 %

Etats-Unis : Trump et Kim meilleurs amis du monde ?

| Boursier | 128 | Aucun vote sur cette news

Wall Street est attendu relativement stable pour l'heure, avant bourse ce mardi, après être parvenu hier soir à une clôture dans le vert

Etats-Unis : Trump et Kim meilleurs amis du monde ?
Credits Reuters

Wall Street est attendu relativement stable pour l'heure, avant bourse ce mardi, après être parvenu hier soir à une clôture dans le vert malgré l'échec du sommet du G7. Les opérateurs demeurent donc assez prudents, malgré les commentaires enthousiastes du président américain Donald Trump concernant sa rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong-un à Singapour.

Trump estime que la dénucléarisation débutera très rapidement en Corée du Nord. Le président américain entend inviter Kim à la Maison Blanche et rencontrer plusieurs fois son nouvel allié... Selon Trump, le sommet historique avec Kim Jong-un s'est déroulé "bien mieux que ce que tout le monde espérait". Donald Trump dit avoir établi une "bonne relation" avec Kim. A Singapour, les deux dirigeants ont promis de travailler ensemble à mettre un terme à la crise nucléaire dans la péninsule coréenne.

Trump a même jugé que Washington et Pyongyang allaient avoir "une relation extraordinaire". Le dirigeant américain a salué les grands progrès "vraiment très positifs". De son côté, Kim a qualifié cette rencontre de "bon prélude à la paix". L'accord semblerait donc scellé, même si les rebondissements relatifs à la réunion du G7 montrent que rien n'est jamais joué avec Donald Trump (a fortiori lorsqu'il négocie avec Kim).

Notons également ce jour que le conseiller économique de la Maison Blanche Larry Kudlow a été victime d'une attaque. Il se trouve désormais au Walter Reed Medical Center... L'ancien conseiller du président Ronald Reagan devenu par la suite chroniqueur télévisé, avait succédé en mars à Gary Cohn à la direction du National Economic Council...

Dans l'actualité économique américaine ce mardi, l'indice des prix à la consommation pour le mois de mai 2018 sera communiqué à 14h30 (consensus +0,2% en comparaison du mois antérieur ou +2,8% en glissement annuel ; +0,2% hors alimentaire et énergie en comparaison du mois d'avril et +2,2% par rapport au mois de mai 2017).

Dans la soirée, vers 20 heures, les investisseurs pourront suivre la balance budgétaire américaine du mois de mai (consensus -144 Mds$ de déficit).

Enfin, rappelons que la réunion monétaire de la Fed se tient ce mardi et demain mercredi. Une hausse des taux d'un quart de point, la seconde de l'année, est pressentie (probabilité de 91,3% selon l'outil FedWatch du CME Group). Le taux des fonds fédéraux serait alors porté entre 1,75 et 2%. Les opérateurs tenteront d'y voir plus clair sur les actions ultérieures de la Fed. Pour le 19 décembre, dernière réunion monétaire de l'année, la probabilité d'un taux des fonds fédéraux entre 2 et 2,25% est de 42,2% (ce qui correspondrait à trois hausses de taux dans l'année), contre 41,4% pour celle de taux logés entre 2,25 et 2,50% (soit 4 tours de vis dans l'année).

Dans l'actualité des entreprises cotées, H&R Block publiera ses derniers comptes trimestriels après bourse ce soir à Wall Street.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

      HOPSCOTCH GROUPE   Information mensuelle relative au nombre total des droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du…

Publié le 14/08/2018

      HOPSCOTCH GROUPE   Information mensuelle relative au nombre total des droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du…

Publié le 14/08/2018

Ceconomy chute de 8,04% à 6,408 euros, signant un nouveau plus bas pour cette année. Alors que la publication de ses résultats du troisième trimestre n'a pas suscité beaucoup de réactions en…

Publié le 14/08/2018

WALT DISNEY COMPANY (HOLDING) constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call…

Publié le 14/08/2018

Excès baissier ?