Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.69 PTS
-1.22 %
5 595.00
-1.42 %
SBF 120 PTS
4 456.08
-1.11 %
DAX PTS
13 787.73
-1.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
-0.73 %
1.207
+0. %

Tesla prié de rappeler 158.000 voitures pour un défaut lié à la sécurité

| AFP | 721 | 4.40 par 5 internautes
Un écran de contrôle à l'intérieur d'une voiture électrique Tesla
Un écran de contrôle à l'intérieur d'une voiture électrique Tesla "Model S", à Hawthorne (Etats-Unis), le 26 mars 2009 ( Robyn BECK / AFP/Archives )

L'agence américaine de la sécurité routière, NHTSA, demande à Tesla de rappeler 158.000 voitures aux Etats-Unis pour un problème de sécurité lié à l'épuisement de mémoire de l'ordinateur de bord et en particulier du système d'info-divertissement.

Les voitures concernées sont les berlines Model S fabriquées entre 2012 et 2018 et les 4X4 de ville Model X produits de 2016 à 2018, selon une lettre adressée au constructeur de véhicules électriques rendue publique mercredi.

Le régulateur affirme que son enquête a "conclu qu'un défaut lié à la sécurité du véhicule existe dans les modèles examinés".

La mémoire des ordinateurs de bord, notamment du système d'info-divertissement (MCU), a un cycle de vie limité, ce qui signifie que ce système risque de ne plus fonctionner correctement après un certain nombre de programmes. Ce problème peut aussi causer des suppressions de cycles de mémoire.

"Pendant la panne d’un MCU, l’écran devient noir et la caméra donnant la vue arrière, également caméra de secours, n’est plus disponible pour le conducteur. Si l’image n’est plus disponible, le risque d’accident augmente, ce qui peut potentiellement entraîner des blessures voire un décès", explique le régulateur.

Ce problème peut également affecter Autopilot, l'assistance à la conduite équipant les voitures Tesla, prévient le régulateur.

Tesla n’est pas obligé de se plier à la demande de l'agence fédérale mais doit dans ce cas-là fournir une explication à NHTSA, qui avisera ensuite.

Le groupe dirigé par le fantasque milliardaire Elon Musk a jusqu'au 27 janvier pour répondre.

La demande de NHTSA est un casse-tête pour Tesla: 158.000 voitures représentent par exemple près de 32% de toutes les voitures livrées par le constructeur en 2020.

Une borne de recharge de voitures Tesla, le 4 janvier 2021 à Hawthorne (Etats-Unis)
Une borne de recharge de voitures Tesla, le 4 janvier 2021 à Hawthorne (Etats-Unis) ( Patrick T. FALLON / AFP/Archives )

Elle intervient en outre au moment où la société californienne est en pleine ascension boursière, alimentée par l'assomption chez les marchés financiers que la technologie électrique constitue l'avenir à moyen terme de l'automobile.

La capitalisation boursière de Tesla était à 810 milliards de dollars mercredi soir à Wall Street, soit près de 100 milliards de plus que Facebook. Elon Musk, qui possède 18% du capital, est devenu, lui, l'homme le plus riche du monde sur le papier.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.40
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

Sogeclair, concepteur et producteur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée pour la mobilité, annonce avoir conclu l'opération d'entrée de...

Publié le 15/01/2021

L'Administrateur Provisoire, assisté de l'Administrateur Judiciaire ont arrêté les états financiers sociaux et consolidés du groupe EEM le 15 janvier...

Publié le 15/01/2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux, a annoncé aujourd'hui une...

Publié le 15/01/2021

A la suite de l'ordonnance de référé du 9 octobre 2020 et de l'arrêt de la Cour d'appel du 19 novembre 2020, ayant ordonné la suspension des effets de...

Publié le 15/01/2021

Valneva a annoncé une modification des termes de son accord de financement avec les fonds américains spécialisés dans le secteur de la santé Deerfield Management Company et OrbiMed. Compte tenu…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne