5 541.99 PTS
+0.28 %
5 547.5
+0.43 %
SBF 120 PTS
4 432.20
+0.27 %
DAX PTS
13 463.69
+0.22 %
Dowjones PTS
26 143.39
+0.27 %
6 886.00
+0.76 %
Nikkei PTS
23 816.33
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Etats-Unis/Subprime: SocGen écope d'une amende de 50 millions de dollars

| AFP | 300 | Aucun vote sur cette news
L'administration fiscale a lancé la procédure pour que la Société Générale rembourse en partie ou en totalité le coup de pouce fiscal de 2,2 milliards d'euros dont elle avait bénéficié suite à l'affaire Kerviel
L'administration fiscale a lancé la procédure pour que la Société Générale rembourse en partie ou en totalité le coup de pouce fiscal de 2,2 milliards d'euros dont elle avait bénéficié suite à l'affaire Kerviel ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La banque française Société Générale (SocGen) a écopé vendredi d'une amende de 50 millions de dollars pour solder aux Etats-Unis des poursuites liées à la crise des crédits immobiliers à risque "subprime", à l'origine de la crise de 2008.

Le département de la Justice américain (DoJ), qui a annoncé cet accord, accusait l'établissement d'avoir exagéré la qualité d'un portefeuille titrisé de prêts hypothécaires résidentiels (RMBS), cédés à des investisseurs, qui se sont avérés par la suite toxiques.

Le compromis "comprend une déclaration écrite par laquelle SocGen admet sa responsabilité", souligne le ministère américain, qui a sans doute rendu là l'une des tout dernières décisions de l'ère Obama, remplacé vendredi par Donald Trump à la Maison Blanche.

En début de semaine, le DoJ a confirmé un accord de 7,2 milliards de dollars avec Deutsche Bank et un autre de 5,28 milliards avec Credit Suisse, dont les rôles dans les RMBS aux Etats-Unis étaient beaucoup plus importants.

Utilisée par les banques pour convertir des portefeuilles de crédits en titres financiers, qu'elles cèdent ensuite sur les marchés, la titrisation a été mise en sommeil pendant la crise financière, en raison des pertes abyssales subies par certains acheteurs finaux, notamment sur des titres adossés à des prêts hypothécaires immobiliers américains à risque, les fameux "subprime".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

"Les Etats-Unis et l'Asie représentent des marchés à fort potentiel"...

Publié le 22/01/2018

Le premier déploiement commercial de cette suite technologique a permis à un opérateur de rang 1 (Tier 1) de la région EMEA d'étendre sa base de clientèle PME...

Publié le 22/01/2018

Suite à cette opération, Ingenico Group détiendra 97% du holding détenteur des sociétés chinoises du Groupe...

Publié le 22/01/2018

"Ce nouvel accord va contribuer au résultat financier de Diaxonhit"...

Publié le 22/01/2018

Le trafic total, mesuré en nombre de kilomètres parcourus, progresse de +3,2% sur l'année 2017...

CONTENUS SPONSORISÉS