En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 383.97 PTS
-0.47 %
5 385.00
-0.44 %
SBF 120 PTS
4 314.53
-0.44 %
DAX PTS
12 534.36
-0.21 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
+0.00 %
Nikkei PTS
22 697.36
+0.44 %

Etats-Unis : qui a le plus gros bouton nucléaire ?

| Boursier | 258 | Aucun vote sur cette news

Wall Street reste stoïque, face à l'escalade des menaces entre USA et Corée du Nord

Etats-Unis : qui a le plus gros bouton nucléaire ?
Credits Reuters

Après les records de la veille et une clôture historique de l'indice Nasdaq sur la barre des 7.000 points, la cote américaine s'affiche encore légèrement dans le vert avant bourse ce jour. Le DJIA et le Nasdaq sont attendus en progression de 0,2%.

Dans l'actualité économique américaine ce mercredi, les opérateurs suivront à 16 heures l'indice ISM manufacturier du mois de décembre (consensus 58), ainsi que les dépenses de construction pour le mois de novembre (+0,6% en comparaison du mois antérieur).

Les Minutes de la dernière réunion monétaire de la Fed, quant à elles, seront dévoilées à 20 heures ce soir. Rappelons qu'à l'issue de cette réunion monétaire de décembre, la Banque centrale américaine avait relevé le taux des fonds fédéraux d'un quart de point et ajusté par ailleurs en hausse ses estimations économiques.

Wall Street ne semble par ailleurs toujours pas réagir aux échanges musclés entre Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un. Intervenant sur le réseau social Twitter, Trump a expliqué avoir lui aussi un bouton nucléaire, "bien plus gros et plus puissant" que celui de Kim Jong-un. "Et mon bouton fonctionne !", a insisté le président américain.

Ce tweet répondait aux menaces de Jong-un, qui avait précédemment affirmé qu'il utiliserait si nécessaire le 'bouton nucléaire'. Le dirigeant nord-coréen affirme que ce bouton est 'en permanence sur son bureau'.

Dans le même temps, Kim Jong-un a toutefois laissé entendre qu'il pourrait discuter avec la Corée du Sud, évoquant la participation éventuelle du pays aux Jeux Olympiques d'hiver du Sud.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Le marché mondial des services pour avions commerciaux devrait atteindre la barre des 4...

Publié le 17/07/2018

International Airlines Group commande deux A330-200 additionnels pour sa filiale long-courrier à bas coûts, Level...

Publié le 17/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 17/07/2018

Orange a reçu l'accord de l'Arcep, l'autorité de régulation des télécoms, pour se voir attribuer des fréquences dans la bande 3400-3800 MHz pour des expérimentations 5G. L'opérateur va ainsi…

Publié le 17/07/2018

Une acquisition qui permettra d'accroitre substantiellement l'implantation de Prodways en Amérique du Nord