Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 673.10 PTS
-
6 673.00
-
SBF 120 PTS
5 219.77
-
DAX PTS
15 474.47
-
Dow Jones PTS
35 258.61
-0.1 %
15 300.89
+1.02 %
1.164
+0.23 %

Etats-Unis : plus que quelques jours pour éviter une catastrophe sur le plafond de la dette

| Boursier | 250 | 5 par 1 internautes

Le chef de la minorité sénatoriale Mitch McConnell a envoyé une lettre au président Biden réitérant que les démocrates allaient devoir faire cavalier...

Etats-Unis : plus que quelques jours pour éviter une catastrophe sur le plafond de la dette
Credits Reuters

Le chef de la minorité sénatoriale Mitch McConnell a envoyé une lettre au président Biden réitérant que les démocrates allaient devoir faire cavalier seul et relever le plafond de la dette 'par la réconciliation'. Biden a déclaré plus tard qu'il ne pouvait pas promettre au peuple américain que les États-Unis ne dépasseraient pas le plafond de la dette plus tard ce mois-ci. Il a placé évidemment la responsabilité sur les républicains, en particulier ce même McConnell. Ceci est conforme à la position du chef de la majorité au Sénat, Chuck Schumer, qui a exclu le recours à la réconciliation pour relever le plafond de la dette. Schumer a déclaré plus tôt que le Congrès devait résoudre le problème imminent du plafond de la dette d'ici la fin de cette semaine, soulignant que Washington ne pouvait s'offrir le luxe d'attendre le 18 octobre - date à laquelle la Secrétaire au Trésor Janet Yellen a déclaré la semaine dernière à laquelle les États-Unis pourraient avoir épuisé leurs ressources exceptionnelles et dépasser le plafond de la dette.

Biden a quelque peu dramatisé le sujet ce lundi en affirmant qu'il ne pouvait "pas garantir" que les Etats-Unis éviteraient un défaut de paiement sur leur dette... "Je ne peux pas croire que ce sera le résultat final parce que les conséquences sont si terribles... Mais est-ce que je peux le garantir ? Si je pouvais, je le ferais, mais je ne peux pas", a-t-il répondu à une journaliste lundi à la Maison Blanche. La secrétaire au Trésor Yellen avait averti la semaine dernière que l'Etat fédéral pourrait se trouver à court de financement dès le 18 octobre, appelant le Congrès à relever ou à suspendre le plafond de la dette autorisée, aujourd'hui fixé autour de 28.000 milliards de dollars.

The Hill rapporte que Schumer a fixé à demain un vote pour une suspension du plafond de la dette. Le leader de la majorité au Sénat a donc organisé ce vote pour mercredi où il aura besoin de 60 voix pour briser une obstruction et progresser vers une suspension potentielle du plafond de la dette jusqu'en décembre 2022. Cela nécessiterait que 10 républicains rompent les rangs au Sénat, ce qui est... extrêmement improbable. "Avant la fin de cette semaine, le Sénat doit remettre un projet de loi sur le bureau du président pour faire face à la crise aiguë du plafond de la dette", a déclaré Schumer lundi. "Même un quasi-accident peut avoir des conséquences dramatiques. Chaque jour où nous retardons l'action, nous augmentons les chances de causer des dommages irréversibles à notre système financier mondial, à notre reprise économique et à la confiance dans la capacité de notre pays à payer ses dettes", a ajouté Schumer.

Les républicains ont signalé à plusieurs reprises qu'ils n'avaient pas l'intention d'autoriser un vote majoritaire sur l'augmentation de la dette ou d'aider les démocrates à obtenir les 60 voix nécessaires pour briser une obstruction. Le chef de la minorité sénatoriale, Mitch McConnell, a réitéré lundi qu'il appartenait aux démocrates de relever le plafond de la dette.

Bien que le plafond de la dette soit revenu le 1er août, le département du Trésor a utilisé des mesures extraordinaires pour maintenir la solvabilité du pays depuis lors. Le Congrès a jusqu'au 18 octobre pour relever le plafond de la dette ou risquer un défaut de paiement historique qui aurait des conséquences économiques importantes et généralisées.

Les républicains ont empêché à deux reprises les démocrates d'adopter une suspension du plafond de la dette. La première fois, les démocrates ont tenté de l'inclure dans un projet de loi de financement gouvernemental à court terme. McConnell a ensuite bloqué une tentative de Schumer de contourner l'obstruction à 60 voix...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2021

Carmila reçoit, cette année, deux EPRA Gold Awards niveau Gold et se hisse en tête du classement du GRESB sur la partie Développement...

Publié le 18/10/2021

Gecina progresse au classement GRESB avec une note globale de 93/100...

Publié le 18/10/2021

L'analyste de la banque britannique Kannan Venkateshwar est ainsi passé de surpondérer (achat) à neutre (conserver) sur Disney, avec un objectif de cours revu de 210$ à 175$.

Publié le 18/10/2021

Cette cession est conditionnée à l'obtention de l'approbation de la Commission fédérale des maisons de jeu...

Publié le 18/10/2021

Assystem réduit de 200 kE les moyens en numéraire affectés au contrat de liquidité...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne