Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 612.76 PTS
-0.32 %
6 615.50
-0.23 %
SBF 120 PTS
5 172.87
-0.25 %
DAX PTS
15 544.39
-0.61 %
Dow Jones PTS
34 935.47
-0.42 %
14 959.90
-0.59 %
1.187
+0. %

Etats-Unis : le plan infrastructures de Biden, nouveau soutien pour Wall Street ?

| Boursier | 40 | Aucun vote sur cette news

L'annonce d'un accord sur un plan de plus de 1.000 Mds$ pour rénover les infrastructures américaines a contribué cette semaine à soutenir la Bourse de New York où les valeurs cycliques (industrie, matériaux de base...) se sont distinguées.

Etats-Unis : le plan infrastructures de Biden, nouveau soutien pour Wall Street ?
Credits Reuters

Après de longues semaines de négociations, le président américain Joe Biden est enfin parvenu à trouver un accord bipartisan sur son plan de rénovation des infrastructures aux Etats-Unis. Le président américain a ainsi annoncé jeudi qu'"un accord a été trouvé" avec un groupe de sénateurs démocrates et républicains sur un package de 1.200 milliards de dollars, incluant 579 milliards de dollars de dépenses nouvelles.

Pour être adopté, ce projet bipartisan doit encore être en mesure de recueillir une majorité qualifiée de 60 voix sur 100 au Sénat (où les Démocrates ne disposent que de 50 sièges). Il s'agirait en outre d'une première étape, le président démocrate ayant des projets encore plus ambitieux. Le plan initial prévoyait environ 2.300 Mds$, avant d'être ramené à 1.700 Mds$, un montant que les Républicains ont refusé de soutenir, en estimant qu'il contenait des projets trop éloignés de leur définition des infrastructures.

Finalement, pas de hausses d'impôts

A l'arrivée, le projet bipartisan comprend selon la presse américaine, 579 Mds$ de dépenses nouvelles, dont 312 Mds$ pour les transports (ponts, routes, chemins de fer, aéroports, ports...) et 266 Mds$ pour financer d'autres infrastructures, notamment les réseaux électriques (73 Mds$), les réseaux numériques à haut débit (65Mds$) et les réseaux d'eau (55 Mds$).

Après de longues discussions, le financement du plan n'inclura pas de hausses d'impôts (une condition posée par les Républicains). Il prévoit notamment d'améliorer l'efficacité de la collecte des impôts (chasse aux impayés) et de réallouer des fonds non utilisés par les plans de lutte contre le coronavirus. Les sommes perçues via la vente aux enchères des fréquences de la 5G serviront aussi à financer ce plan. L'Etat américain a encaissé 80,9 Mds$ lors d'une première phase d'enchères 5G organisée en début d'année.

Dans un second temps, les Démocrates devraient présenter un autre volet, d'un montant pouvant atteindre 1.000 Mds$, consacré à ce que Joe Biden a appelé les "infrastructures humaines" à savoir l'éducation, la santé et la lutte contre la pauvreté. Ce volet devrait alors être adopté à la majorité simple, via la procédure dite de rapprochement budgétaire (budget reconciliation), mais là aussi les négociations s'annoncent complexes.

Climat, 5G... Des mutations économiques majeures en cours

L'annonce d'un accord sur la partie des "infrastructures dures" a contribué cette semaine à soutenir la Bourse de New York où les valeurs cycliques (industrielles, matériaux de base...) ont progressé, à l'image du fabricant d'engins de chantier et miniers Caterpillar (+19% depuis le début 2021), la compagnie d'ingénierie Emerson Electric (+20% depuis le 1er janvier) ou le sidérurgiste Nucor (+83% depuis le 1er janvier !)

Le fonds coté (ETF) Global X US Infrastructure Development a gagné près de 25% depuis le début de l'année, les investisseurs pariant sur les effets positifs sur ces secteurs de la reprise économique post-Covid, ainsi que des plans de relance budgétaires de l'administration Biden.

Les analystes financiers estiment en outre que la transition énergétique (désormais encouragée par le nouveau président démocrate) et le développement des réseaux 5G constituent des mutations économiques majeures susceptibles de soutenir à long terme la croissance américaine.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2021 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/07/2021

La Bourse de Paris clôture dans le rouge ce soir après une journée en dents de scie.Le CAC termine à -0.32% Pour s’établir à 6 613 pts.Les…

Publié le 30/07/2021

Le groupe ABC arbitrage procède à la distribution du solde sur dividende 2020 d'un montant de 0,18 euro par action ordinaire...

Publié le 30/07/2021

Le chiffre d'affaires ressort à 12...

Publié le 30/07/2021

Les casinos du groupe ont pu réouvrir à partir du 19 mai 2021

Publié le 30/07/2021

Après un premier semestre 2020 marqué par sa grande résilience, le Groupe Bolloré affiche au premier semestre 2021 une progression à périmètre et taux...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne