En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 420.70 PTS
+0.76 %
5 417.0
+0.74 %
SBF 120 PTS
4 348.03
+0.69 %
DAX PTS
12 409.41
+0.63 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.152
+0.29 %

Etats-Unis: le magnat des casinos Steve Wynn, accusé d'agressions sexuelles, démissionne

| AFP | 222 | Aucun vote sur cette news
Le magnat américain des casinos Steve Wynn et sa femme Andrea, le 26 juillet 2017 à Washington
Le magnat américain des casinos Steve Wynn et sa femme Andrea, le 26 juillet 2017 à Washington ( SAUL LOEB / AFP/Archives )

Le magnat américain des casinos Steve Wynn a démissionné de ses fonctions de PDG de Wynn Resorts, a indiqué mardi la société dans un communiqué.

Cette démission intervient une dizaine de jours après la publication d'accusations d'agression sexuelle sur plusieurs employées du groupe, qu'il dément.

"J'ai été depuis deux semaines l'objet d'une avalanche de commentaires négatifs (...) Je suis parvenu à la conclusion que je ne peux tenir efficacement mes fonctions. Par conséquent j'ai décidé de démissionner de mon poste de PDG", a affirmé M. Wynn, cité dans le communiqué du groupe.

Peu après la publication des accusations, Steve Wynn avait déjà quitté ses fonctions de responsable des finances du parti républicain.

Il avait alors affirmé que son ancienne épouse Elaine était à l'origine de ces accusations, destinées à la favoriser, selon lui, dans la procédure qui les oppose. Elle réclame la révision des conditions du divorce en sa faveur.

Steve Wynn contrôle 11,8% du capital de Wynn Resorts, tandis que son épouse en détenait 9,4% fin 2016, selon le rapport annuel du groupe.

Parti d'un petit groupe de salles de bingo dans le nord-est des Etats-Unis, Steve Wynn a bâti un empire du jeu sur son nom, et a notamment fait construire les casinos Mirage et Bellagio à Las Vegas.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Les marchés européens progressent désormais après un début de séance en léger repli. Ils avaient été initialement pénalisés par le recul du dollar contre l’euro après les nouvelles…

Publié le 21/08/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2212106/862349.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 21/08/2018

BHP Billiton (-1,03% à 1628,20 pence) affiche la plus forte baisse de l’indice FTSE 100, la première compagnie minière mondiale ayant présenté des résultats annuels un peu courts et des…

Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…