En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 929.28 PTS
-
4 917.00
-
SBF 120 PTS
3 912.90
-
DAX PTS
12 736.95
-0.92 %
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0.37 %
1.184
+0.15 %

Etats-Unis : le FMI confiant sur l'adoption d'un nouveau plan anti-Covid

| Boursier | 241 | Aucun vote sur cette news

La patronne du Fonds monétaire international a jugé jeudi "hautement souhaitable" qu'un second plan de soutien budgétaire soit mis en place rapidement aux Etats-Unis pour faire face à la crise du coronavirus.

Etats-Unis : le FMI confiant sur l'adoption d'un nouveau plan anti-Covid
Credits Reuters

Alors que les négociations s'enlisent entre le Congrès américain et la Maison Blanche, la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, s'est dit convaincue, jeudi, que les Etats-Unis allaient voter un nouveau plan de soutien à leur économie, ajoutant qu'il aurait un impact positif quel que soit le moment où il serait adopté.

"Les Etats-Unis disposent d'un espace budgétaire, pas seulement pour ce mois-ci, mais pour l'année prochaine" aussi, a déclaré Mme Georgieva, lors d'une conversation sur la chaîne 'CNBC'. Le plan "sera nécessaire par la suite. Voyons à quelle vitesse il sera déployé, mais je n'ai aucun doute qu'il sera déployé parce qu'il est nécessaire", a-t-elle également déclaré.

Un second levier budgétaire "hautement souhaitable"

Face aux conséquences de la crise du coronavirus, "l'économie américaine dispose de deux leviers: la politique monétaire et la politique budgétaire. Bien sûr, il est préférable qu'ils soient utilisés ensemble", a estimé la patronne du FMI. Elle a souligné que le premier plan avait été élaboré "de manière très efficace". "Et bien sûr, il serait hautement souhaitable que le second levier budgétaire soit également mis en place" rapidement, a-t-elle ajouté.

Alors que les économistes craignent que la reprise économique ne s'essouffle, la Maison Blanche a proposé le week-end dernier une enveloppe budgétaire de 1.800 milliards de dollars, qui semblait pourtant s'approcher du projet démocrate portant sur un "package" de 2.200 Mds$, du même montant que le 1er plan adopté en mars, mais dont les crédits sont désormais épuisés.

Ce plan a cependant été repoussé à la fois par les Démocrates, majoritaires à la Chambre des représentants et par les Républicains, qui contrôlent le Sénat.

Donald Trump prêt à soutenir un plan supérieur à 1.800 Mds$

Jeudi, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, qui négocie avec la présidente démocrate de la chambre, Nancy Pelosi, a déclaré que la Maison Blanche "n'abandonne pas l'espoir" d'un accord. La veille, il s'était montré pessimiste en évoquant des points de vue "très éloignés" sur certains sujets...

De son côté, Donald Trump a réitéré jeudi son feu vert à un plan allant même au-delà de 1.800 Mds$, et a accusé Mme Pelosi de bloquer les négociations, à l'approche des élections américaines du 3 novembre. Sur la chaîne 'Fox News', le président américain a aussi affirmé qu'il n'y aurait plus de mesures de confinement aux Etats-Unis, et a promis de réduire l'imposition des classes moyennes s'il est réélu président.

Selon la presse, Nancy Pelosi juge que l'absence de stratégie nationale en matière de tests du coronavirus est un "point majeur de désaccord" entre son camp et l'administration Trump. Mais le Sénat refuse lui aussi de voter un vaste plan de soutien : son président, le Républicain Mitch McConnell, n'est prêt à accepter qu'un mini-plan de 500 Mds$, portant notamment sur le financement du chômage technique ("Paycheck Protection Program") dans les PME.

Mardi, le président Trump avait appelé sans succès le Congrès à trouver un accord, en tweetant : "Voyez grand ou rentrez chez vous!!" ("Go big or go home!!")

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2020

Les résultats de Fountaine Pajot pour l'exercice clos le 31 août 2020 seront mécaniquement impactés par la baisse d'activité brutale de mars à juin...

Publié le 20/10/2020

Vivendi devrait utiliser la trésorerie pour réduire sa dette financière.., et pour financer un programme significatif de rachats d'actions et des acquisitions.

Publié le 20/10/2020

Goldman Sachs aurait conclu un accord avec le Département américain de Justice et aurait accepté de débourser plus de 2 Mds$ supplémentaires pour solder une affaire qui lui aura coûté plus de 5…

Publié le 20/10/2020

Le groupe Total a déclaré mardi que la société Cray Valley, sa filiale française dans les résines, n'était pas à vendre.

Publié le 20/10/2020

Pharmasimple anticipe au dernier trimestre de 2020 une forte augmentation du nombre de commandes internet...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne