En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 801.55 PTS
-
5 806.5
-
SBF 120 PTS
4 572.80
-
DAX PTS
13 054.80
-
Dow Jones PTS
27 677.79
+0.1 %
8 308.40
+0. %
1.110
+0.02 %

Etats-Unis: le déficit fédéral explose, mise en garde de Powell

| Boursier | 379 | Aucun vote sur cette news

Le déficit budgétaire des Etats-Unis a bondi 34% en octobre pour atteindre 134,5 Mds$. Il devrait dépasser les 1.000 Mds$ sur l'exercice fiscal 2020 pour la première fois depuis 2012 malgré la hausse des droits de douane infligée à la Chine.

Etats-Unis: le déficit fédéral explose, mise en garde de Powell
Credits Reuters

Le déficit budgétaire fédéral des Etats-Unis a bondi en octobre de 34% sur un an, pour atteindre 134,5 Mds$, a annoncé mercredi soir le gouvernement américain. A ce rythme, les économistes estiment que sur l'ensemble de l'exercice 2020 (qui s'achèvera en septembre prochain), le déficit devrait dépasser les 1.000 milliards de dollars pour la première fois depuis 8 ans, sous l'effet de la politique économique expansionniste de l'administration Trump.

Les dépenses fédérales ont augmenté en octobre de 8% par rapport à octobre 2018 à 380 Mds$, sous l'effet des postes de la défense, de l'éducation, de la santé et de la sécurité sociale. A l'inverse, les recettes ont diminué de 3% à 246 Mds$. Les recettes des taxes indirectes ("Excise taxes") ont fortement reculé et les recettes des impôts des particuliers et des sociétés ont également baissé par rapport à 2019.

Mise en garde de Jerome Powell sur le déficit fédéral

Ces chiffres ont été publiés alors que Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale venait de mettre en garde contre la montée du déficit lors d'une audition, mercredi, devant une commission du Congrès américain. "Les impôts de nos enfants et de nos petits enfants serviront davantage à rembourser la dette plutôt qu'à (investir dans) des domaines dont ils ont vraiment besoin comme l'éducation, la santé, les soins et la sécurité", a-t-il fait valoir.

"Vous n'avez pas besoin d'équilibrer le budget ou d'abaisser la dette. Vous devez juste faire en sorte que l'économie s'accroisse plus vite que la dette", a-t-il estimé. Mais, avec des taux d'intérêt déjà très bas après trois baisses successives, la Fed dispose de marges de manoeuvre limitées, a prévenu Jerome Powell. Il a ainsi répondu indirectement aux critiques acerbes de Donald Trump, qui accuse la Fed de brider l'économie par des taux trop élevés et lui réclame des taux d'intérêts négatifs.

Les recettes douanières en forte hausse grâce à la Chine

Les recettes des droits de douane ont bondi de 39% en un an pour atteindre 7,8 Mds$ contre 5,6 Mds$ un an plus tôt, sous l'effet des hausses de taxes imposées aux produits chinois par l'administration Trump. Malgré leur hausse, les droits de douane ne représentent cependant qu'une petite partie des recettes globales de l'Etat fédéral américain.

Pour l'exercice 2019 achevé en septembre dernier, le déficit budgétaire a déjà frôlé la barre des 1.000 Mds$, bondissant de 26% par rapport à 2018 pour atteindre 984 Mds$, soit 4,6% du PIB des Etats-Unis. Le déficit avait dépassé les 1.000 Mds$ pendant 4 ans, de 2009 à 2012 (où il a culminé à 1.100 Mds$), sous l'effet de la crise des crédits "subprimes" avant de se réduire, puis de repartir en hausse à partir de 2016.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/12/2019

Crédit Agricole SA inaugure le marché Panda pour les banques européennes avec une émission obligataire benchmark de 1 milliard de CNY à 3 ans...

Publié le 05/12/2019

Ces obligations sont remboursables en numéraire et/ou en actions DMS ou Hybrigenics...

Publié le 05/12/2019

Rendez-vous du 12 au 16 janvier à San Francisco...

Publié le 05/12/2019

Cette ligne de financement de 25 ME, qui avait pour objectif principal de financer le développement de DMS Group

Publié le 05/12/2019

Engie acquiert Renvico auprès de Macquarie Infrastructure and Real Assets (MIRA) et de KKR avec ses co-investisseurs. Le groupe renforce ainsi sa croissance dans l'éolien en Italie et en France...