En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-0.55 %
5 097.50
-0.90 %
SBF 120 PTS
4 103.77
-0.48 %
DAX PTS
11 589.21
-1.07 %
Dowjones PTS
25 382.91
-1.26 %
7 116.09
-2.23 %
1.146
-0.37 %

Etats-Unis: le Congrès évite la crise et finance l'Etat fédéral

| AFP | 297 | Aucun vote sur cette news
Le Congrès américain, à majorité républicaine, a adopté jeudi des financements temporaires pour l'Etat fédéral, repoussant au 19 janvier la prochaine date-butoir budgétaire, et évitant ainsi toute paralysie des administrations
Le Congrès américain, à majorité républicaine, a adopté jeudi des financements temporaires pour l'Etat fédéral, repoussant au 19 janvier la prochaine date-butoir budgétaire, et évitant ainsi toute paralysie des administrations ( Brendan Smialowski / AFP/Archives )

Le Congrès américain, à majorité républicaine, a adopté jeudi des financements temporaires pour l'Etat fédéral, repoussant au 19 janvier la prochaine date-butoir budgétaire, et évitant ainsi toute paralysie des administrations.

Le Sénat a approuvé par 66 voix contre 32 un texte de financement, quelques heures après la Chambre des représentants, et un jour avant que n'expirent les crédits actuels, vendredi à minuit. Une partie de la minorité démocrate s'est opposée, contestant l'absence de mesures de régularisation pour les sans-papiers.

Il n'y aura donc pas de "shutdown" - de fermeture partielle des administrations fédérales - vendredi soir, une perspective qu'avait dénoncée le président Donald Trump, lui-même sur le point de partir en vacances dans son club privé de Floride.

Mais il n'y a donc pas eu non plus de grand compromis sur tous les dossiers de fin d'année, le bras de fer ayant été encore repoussé, cette fois au 19 janvier.

Majorité républicaine, opposition démocrate et Maison Blanche cherchent un accord sur le sort de centaines de milliers de jeunes clandestins (les "Dreamers"), le financement du mur à la frontière mexicaine, ou encore la stabilisation du système de santé réformé par Barack Obama, et ébranlé par les coups de boutoir des républicains. Sans compter le budget de la défense et du reste des ministères pour la fin de l'année budgétaire 2018, c'est-à-dire jusqu'au 30 septembre.

Le texte adopté jeudi inclut toutefois des mesures importantes à court terme.

Il débloque plusieurs centaines de millions de dollars pour construire une nouvelle base de missiles en Alaska et pour réparer deux navires américains endommagés dans des accidents récents.

Un programme public d'assurance maladie pour 8,9 millions d'enfants, "CHIP", est ré-autorisé jusqu'au 31 mars, ce qui permettra d'éviter tout défaut de couverture.

Et un programme de surveillance des communications sur internet en dehors des Etats-Unis est également ré-autorisé, jusqu'au 19 janvier, alors que son autorisation légale arrivait à expiration à la fin de l'année. Les élus débattent depuis des mois pour le renouveler à long terme.

Les parlementaires républicains peuvent donc partir en vacances de Noël avec le sentiment du devoir accompli, après l'adoption définitive mercredi par le Congrès d'une grande baisse des impôts, saluée par Donald Trump comme "historique" et un "cadeau de Noël" aux Américains.

Séparément, la Chambre a adopté jeudi une enveloppe de 81 milliards de dollars pour aider les Etats et territoires frappés par les ouragans et incendies géants de cette saison. Le Sénat se prononcera vraisemblablement en janvier sur ces crédits, la troisième tranche d'une aide fédérale qui se chiffrera au total à près de 133 milliards de dollars.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/10/2018

Les Etats-Unis se sont abstenus d'accuser la Chine de manipuler sa monnaie dans le dernier rapport du département du Trésor sur la macroéconomie et les changes. " Bien que les pratiques chinoises…

Publié le 18/10/2018

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations...

Publié le 18/10/2018

Les Etats-Unis se sont abstenus d’accuser la Chine de manipuler sa monnaie dans le dernier rapport du département du Trésor sur la macroéconomie et les changes. « Bien que les pratiques…

Publié le 18/10/2018

Le président américain Donald Trump, le 17 octobre 2018 à la Maison Blanche, à Washington ( SAUL LOEB / AFP )Le président Donald Trump a nié mercredi chercher à couvrir les alliés…

Publié le 17/10/2018

Spineway marque ainsi une première étape dans la reconquête du marché américain...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

A l'occasion de l'acquisition, Infologic-Santé a changé de dénomination sociale et s'appelle désormais Dedalus C&G...

Publié le 18/10/2018

La livraison des premiers logements et espaces publics est prévue au 1er trimestre 2021...

Publié le 18/10/2018

La nouvelle offre commune s'appuiera sur la plateforme Moovapps, adaptée aux spécificités métier de Fives dans le cadre du programme Your Platform de Visiativ....

Publié le 18/10/2018

Le montant de l'investissement total s'élève à 41 ME...

Publié le 18/10/2018

L'objet de cette joint-venture est de développer et commercialiser une plateforme phygitale communautaire...