En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 413.73 PTS
-0.28 %
5 415.50
-0.25 %
SBF 120 PTS
4 338.50
-0.19 %
DAX PTS
12 550.97
+0.08 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.00 %
7 375.82
+0.00 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Etats-Unis: la réforme fiscale ne profitera pas aux plus riches, assure Steven Mnuchin

| AFP | 302 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin sur la base aérienne d'Andrews d'où décolle l'avion présidentielle Air Force One, dans le Maryland près de Washington, le 27 septembre 2017
Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin sur la base aérienne d'Andrews d'où décolle l'avion présidentielle Air Force One, dans le Maryland près de Washington, le 27 septembre 2017 ( Brendan Smialowski / AFP/Archives )

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a assuré dimanche que le projet controversé de réforme de la fiscalité ne favoriserait pas les plus riches, comme l'affirme notamment l'opposition démocrate.

"Ce n'est pas le cas", a déclaré M. Mnuchin, interrogé sur ce point par la chaîne ABC.

"Comme nous l'avons dit, les changements au sein de la tranche la plus élevée sont contrebalancés par l'élimination de presque toutes les déductions, sauf celles qui concernent les dons caritatifs ou les intérêts d'emprunts immobiliers", a continué le secrétaire au Trésor.

"Une nouvelle fois, et nous avons toujours été cohérents, le but du président --et je pense que le Congrès a entendu cela-- est de créer des baisses d'impôts pour la classe moyenne et non des baisses d'impôts pour les plus riches", a-t-il insisté. "L'objectif du président est que les riches n'aient pas de baisses d'impôts", a-t-il martelé.

Qualifiée par Donald Trump de "révolutionnaire", le projet suscite de profondes divergences sur son potentiel impact économique et social. Elle consiste notamment à réduire l'impôt sur les sociétés, qui passerait de 35% à 20%.

L'impôt fédéral sur le revenu serait réduit et deviendrait moins progressif, passant de sept tranches aujourd'hui à seulement trois, avec un taux maximal de 35% au lieu de 39,6%. Une éventuelle tranche supplémentaire sur les plus riches pourrait être ajoutée, mais la proposition reste vague.

"Ce n'est pas une réforme fiscale, c'est un cadeau pour les plus riches, payé par la classe moyenne", a lancé cette semaine Nancy Pelosi, chef des démocrates de la Chambre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…

Publié le 16/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, qui s’est ouvert aujourd’hui au Royaume-Uni, Airbus a fait part d’un nouvel accord. Ainsi, Golden Falcon Aviation a confirmé une commande…

Publié le 16/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, qui s’est ouvert aujourd’hui au Royaume-Uni, Boeing a réalisé plusieurs annonces. Ainsi, le groupe aéronautique américain a signé avec la…

Publié le 16/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, qui s’est ouvert aujourd’hui au Royaume-Uni, Airbus a fait part d’un nouvel accord. Ainsi, Goshawk Aviation Limited, une coentreprise entre…

Publié le 16/07/2018

Le prochain patron d'Air France KLM n'est pas encore connu...