En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 833.06 PTS
-0.43 %
4 820.00
-0.61 %
SBF 120 PTS
3 830.68
-0.56 %
DAX PTS
12 481.76
-0.6 %
Dow Jones PTS
28 210.82
-0.35 %
11 665.37
+0. %
1.182
-0.27 %

Etats-Unis : la Fed laisse planer le suspense sur ses taux

| Boursier | 1275 | Aucun vote sur cette news

La Fed continuera d'être "patiente" en matière de politique monétaire "pendant un certain temps", selon les Minutes de sa dernière réunion.

Etats-Unis : la Fed laisse planer le suspense sur ses taux
Credits Joshua Roberts / Reuters

La publication, mercredi soir, des Minutes de la Fed, n'a pas apporté d'éclaircissements fondamentaux aux marchés, qui sont davantage préoccupés par l'escalade des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Dans le compte-rendu de sa réunion des 30 avril et 1er mai, la banque centrale américaine a ainsi signalé qu'elle continuera à être "patiente" en matière de politique monétaire "pendant un certain temps", laissant planer le suspense sur une possible baisse des taux.

Depuis un dernier coup de pouce en décembre, la Fed a indiqué qu'elle observerait une pause dans son cycle de hausse des taux en 2019. Dans le même temps, le compte-rendu montre que de nombreux membres du Comité de politique monétaire étaient d'accord avec le président de la Fed, Jerome Powell, pour dire que la faible inflation actuelle n'est que "passagère". Une formulation qui laisse entendre qu'en cas d'accélération de la hausse des prix, la hausse des taux pourrait reprendre...

Les marchés financiers continuent de croire en une baisse des taux

Les marché financiers ont peu réagi à cette publication : les indices boursiers ont légèrement réduit leurs pertes après les Minutes, l'indice Dow Jones cédant environ 0,2%, au lieu de -0,4% auparavant. L'indice du dollar est resté presque stable (-0,04%) à 98,03 points face à un panier de 6 devises de référence, et le rendement du T-Bond à 10 ans (l'obligation d'Etat de référence aux Etats-Unis) cédait 4 points de base à 2,39%, avant comme après la publication des Minutes.

A noter que la dernière réunion de la Fed s'est déroulée avant que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ne montent d'un cran, suite à l'échec des dernières négociations, le 10 mai dernier.

Les marchés, de plus en plus inquiets d'une dégradation de la conjoncture liée à la hausse des taxes d'importation, tablent sur une, voire deux baisses des taux directeurs de la Fed d'ici à la fin 2019.

Une "baisse préventive" évoquée par Richard Clarida

L'outil FedWatch du CME (basé sur les contrat à terme sur le taux de fed funds) estimait ainsi mercredi soir à 68,1% les probabilités que le taux directeur soit en dessous de niveau actuel en décembre 2019. Il a y 20,5% de chances pour qu'il soit ramené à 1,75%-2% (ce qui impliquerait deux baisses) et 43% de chances pour qu'il soit à 2%-2,25% (une seule baisse).

Le 11 avril dernier, le vice-président de la Fed, Richard Clarida, avait souligné sur la chaîne 'CNBC' que la banque centrale américaine avait déjà effectué par la passé des "baisses préventives" de taux, sous la présidence d'Alan Greenspan en 1995 et en 1998, afin de protéger la croissance américaine.

De son côté, le patron de la Fed de Chicago, Charles Evans, a déclaré quelques jours plus tard qu'une chute de l'inflation sous-jacente (l'indicateur le plus suivi par la Fed) sous 1,5% serait un signal pour abaisser le taux des fed funds (qui est actuellement fixé entre 2,25% et 2,5%). La dernière lecture de l'inflation sous-jacente (hors alimentation et énergie) est ressortie à 1,6% en glissement annuel en mars, selon la Fed.

La prochaine réunion de la Fed est prévue les 18 et 19 juin prochains.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2020

Les marchés actions européens évoluent de nouveau dans le rouge ce jeudi. Si la journée est riche en publications trimestrielles, les investisseurs s’inquiètent de l’accélération de la…

Publié le 22/10/2020

L'indice parisien est repassé ce matin sous les 4.800 points

Publié le 22/10/2020

Whirlpool, le concepteur américain d'appareils ménagers, a dépassé les attentes de profits et de ventes sur le trimestre clos ...

Publié le 22/10/2020

Maurel & Prom a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d'affaires consolidé de 70 millions de dollars, contre 62 millions au trimestre précédent. Sur neuf mois, le chiffre d'affaires de…

Publié le 22/10/2020

Le fabricant de semi-conducteurs a une nouvelle fois rehaussé son objectif de revenus annuels...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne