Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 287.07 PTS
+0.85 %
6 249.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
4 946.35
+0.8 %
DAX PTS
15 459.75
+1.34 %
Dow Jones PTS
34 200.67
+0.48 %
14 041.91
+0.11 %
1.198
+0.02 %

Etats-Unis : la Fed estime être encore loin de ses objectifs (Minutes)

| Boursier | 227 | Aucun vote sur cette news

Le compte-rendu de la réunion de mars laisse présager que la Fed ne resserrera pas de sitôt sa politique monétaire, malgré les signes d'une reprise économique vigoureuse outre-Atlantique.

Etats-Unis : la Fed estime être encore loin de ses objectifs (Minutes)
Credits Reuters

La Fed est encore loin d'avoir atteint ses objectifs et il faudra attendre encore "quelque temps" avant d'observer des progrès plus importants concernant ces objectifs, à savoir le plein-emploi et une inflation moyenne de 2%.

Tel est le résumé du compte-rendu ("Minutes") de la dernière réunion de la banque centrale américaine, les 16 et 17 mars dernier, qui laisse donc présager que la Fed ne resserrera pas de sitôt sa politique monétaire, malgré les signes d'une reprise économique vigoureuse outre-Atlantique à la faveur d'une campagne vaccinale rapide contre le coronavirus.

Les marchés financiers ont peu réagi à ce rapport publié mercredi à 20h, qui ne fait que confirmer les nombreuses déclarations des dirigeants de la Fed faites ces dernières semaines.

Les Minutes indiquent que les membres de la Fed sont convenus de la persistance de fortes incertitudes liée à la pandémie, et ils ont estimé que la politique monétaire actuelle restait appropriée pour "soutenir une plus ample reprise" économique.

Un certain nombre de participants ont également souligné l'importance de communiquer bien en amont sur la réalisation de ces objectifs avant toute évolution future de l'assouplissement quantitatif (QE, quantitative easing).

Divergences de vues sur l'évolution de inflation

Concernant l'inflation, les responsables se sont montrés plus divisés, certains s'inquiétant d'une trop forte hausse des prix tandis que d'autres pensent qu'elle restera faible. "La plupart des participants ont indiqué qu'ils considèrent que les risques pesant sur les perspectives d'inflation étaient globalement équilibrés", soulignent les "Minutes".

Cependant, "plusieurs" membres du comité monétaire "ont fait remarquer que les perturbations dans l'approvisionnement et la forte demande pourraient faire grimper l'inflation plus que prévu". A l'inverse, "plusieurs participants ont fait observer que les facteurs qui avaient contribué à une faible inflation lors de l'expansion précédente pourraient pousser plus que prévu l'inflation vers le bas".

Sur les marchés obligataires, les craintes d'un dérapage inflationniste ont fait grimper les taux d'intérêts ces derniers mois, le rendement du T-Bond à 10 ans passant de 0,9% fin 2020 à plus de 1,74% au courant de la semaine dernière. Mercredi soir, ce taux s'est tendu de 2 points de base pour finir à 1,67%. Le président de la Fed Jerome Powell a fait savoir à plusieurs reprises que la Fed jugeait que la hausse des prix attendue en 2021 serait "temporaire" et ne justifierait pas une hausse des taux directeurs.

7 membres de la Fed sur 18 envisagent une remontée des taux courant 2023

Le 17 mars, à l'issue de sa réunion de deux jours, la Fed avait maintenu ses taux d'intérêts directeurs à leur niveau actuel (entre 0% et 0,25%) et annoncé la poursuite au même rythme de ses achats d'actifs, soit 120 milliards de dollars par mois, afin de surmonter la crise du coronavirus.

Dans le même temps, la Fed avait revu en nette hausse sa prévision de croissance à 6,5% en 2021 aux Etats-Unis, contre 4,2% prévu en décembre, avec une inflation dépassant légèrement son objectif de 2%, à 2,2% pour le "Core PCE", la mesure préférée de la Fed pour l'inflation.

Pour autant, dans ses nouvelles projections, la Fed ne prévoyait pas de hausse du taux des "fed funds" avant la fin 2023, même si 7 des 18 responsables de la Fed s'attendaient tout de même à une remontée des taux courant 2023 (contre 11 tablant sur un statu quo), alors qu'ils n'étaient que 5 en décembre dernier. Ils sont 4 sur 18 à envisager une hausse des taux dès 2022.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/04/2021

Les revenus locatifs du 1er trimestre 2021 de l'Immobilière Dassault ont atteint 6,6 millions d'euros, contre 5,3 millions un an auparavant. Cette hausse de 24,7% s’explique notamment par…

Publié le 16/04/2021

Conformément aux prévisions de Spineway, le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021 s'inscrit dans la même tendance que la fin d'année 2020 et...

Publié le 16/04/2021

Focus Home Interactive a annoncé aujourd'hui l'évolution de sa gouvernance à la suite de l'Assemblée générale ordinaire et extraordinaire qui s'est tenue ce jour. L'Assemblée générale des…

Publié le 16/04/2021

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires du premier trimestre.GTTLe groupe spécialisée dans la conception de systèmes de confinement à membranes pour le…

Publié le 16/04/2021

Iliad a un nouveau Directeur Général Délégué...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne