En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 056.23 PTS
-
4 966.00
-
SBF 120 PTS
3 979.78
-
DAX PTS
12 799.97
+1.32 %
Dow Jones PTS
26 085.80
+0.04 %
10 602.21
-2.16 %
1.134
-0.01 %

Etats-Unis : l'Etat doit en faire davantage face au Covid-19, estime Powell (Fed)

| Boursier | 353 | Aucun vote sur cette news

"L'économie ne fait que commencer à se redresser, elle est dans une phase critique et je pense que ce soutien (budgétaire) est le bienvenu en ce moment", a estimé mercredi le patron de la Fed devant une commission de la chambre des représentants.

Etats-Unis : l'Etat doit en faire davantage face au Covid-19, estime Powell (Fed)
Credits Reuters

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, était auditionné mercredi pour la 2e fois en deux jours devant le Congrès américain. Après le Sénat mardi, il s'est exprimé devant une commission de la chambre des représentants, à qui il a répété que la banque centrale américaine était prête à utiliser toute la gamme de ses outils pour sortir l'économie américaine de l'ornière où l'a précipitée la pandémie de Covid-19. Jerome Powell a en outre appelé les législateurs à ne pas retirer trop tôt les mesures de soutien budgétaire qu'ils ont mises en place pour soutenir l'économie.

"Ce serait un vrai sujet d'inquiétude si le Congrès faisait trop rapidement marche arrière sur le soutien qu'il apporte", a estimé le patron de la Fed. Fin mars, le Congrès a adopté un plan historique de soutien de 2.200 milliards de dollars, suivi d'un plan additionnel de 480 millions fin avril, afin de soutenir l'économie américaine face à l'épidémie de coronavirus. De nombreuses voix sélèvent, en particulier du côté démocrate, pour un nouveau "package", mais l'adminsitration Trump a pour l'instant temporisé, dans l'espoir d'une reprise économique rapide.

"Vous pourriez vous aussi en faire davantage"...

"Je pense qu'il serait approprié de penser à prolonger le soutien aux personnes qui ont perdu leurs emplois et aux petites entreprises qui souffrent", a déclaré le patron de la Fed. "L'économie ne fait que commencer à se redresser, elle est dans une phase critique et je pense que ce soutien (budgétaire) est le bienvenu en ce moment".

"A la Fed, nous devons garder le pied sur l'accélération jusqu'à ce que nous soyons sûrs d'avoir traversé cette crise et c'est bien notre intention et je pense (...) que vous pourriez vous aussi en faire davantage", a-t-il déclaré devant la commission des Services financiers de la Chambre des représentants.

Mardi, devant une commission du Sénat, Jerome Powell avait estimé que l'économie américaine avait sans doute désormais touché son point bas, et qu'elle commençait à se rétablir. Il avait cependant souligné les "incertitudes" pesant sur cette reprise, ajoutant que seule la maîtrise de la pandémie de coronavirus permettra une vraie reprise. "Tant que la population n'est pas certaine qu'elle (la pandémie) est endiguée, il est peu probable que l'économie se remette complètement", avait-il prévenu.

La Fed a déployé un arsenal inédit face à la crise du Covid-19

Le 16 mars dernier, la Fed avait ramené en urgence ses taux directeurs proches de zéro pour faire face à la crise du Covid-19. Puis, le 23 mars, alors que Wall Street avait plongé de plus de 35% face à la crainte de la récession, l'institution avait annoncé un vaste éventail de mesures de soutien, dont des rachats illimités d'obligations d'Etat ("QE"), des rachats d'actifs adossés à des emprunts hypothécaires (MBS), et deux programmes de rachat d'obligations d'entreprises.

Des dispositifs ont aussi été mis en place pour soutenir les prêts bancaires aux ménages et aux entreprises, ainsi que les prêts étudiants, le crédit à la consommation, et les prêts aux collectivités territoriales.

Le 9 avril, la Fed avait complété cet arsenal en lançant un programme de prêts garantis pouvant porter sur 2.300 milliards de dollars. Les annonces cumulées de la Fed ont donné le signal d'un rebond de l'ordre de 40% des indices boursiers américains, qui étaient tombés au plus bas le 23 mars.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/07/2020

Le Premier ministre Jean Castex s'exprime lors d'une visite à la préfecture de Cayenne, en Guyane, le 12 juillet 2020 ( jody amiet / AFP )"La République n'a pas ménagé ses moyens" pour la…

Publié le 10/07/2020

Cette dernière innovation élargit le portefeuille de technologies ultrasonores avec une offre premium conçue pour améliorer l'efficacité et la...

Publié le 10/07/2020

Circulation dense sur le périphérique, à Paris le 9 juillet 2020 ( PHILIPPE LOPEZ / AFP )Les ONG crient "victoire" : l’État a désormais six mois pour durcir son dispositif contre la…

Publié le 10/07/2020

L'indice américain des prix à la production a reculé de 0,2% en juin, contre +0,4% de consensus de place et +0,4% rapporté un mois avant...

Publié le 09/07/2020

Hésitant à l'ouverture, Wall Street pointe désormais assez nettement en baisse, sauf l'indice Nasdaq Composite qui est stable à 10...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2020

La mise en oeuvre du projet de modification du plan de SFA de Solocal reste soumise à la réalisation de certaines conditions suspensives...

Publié le 13/07/2020

Après impôt et résultat des sociétés mises en équivalence, le résultat net recule moins fortement que le résultat opérationnel sur un niveau de 26,9 ME pour l'exercice 2019-2020...

Publié le 13/07/2020

Pepsico gagne 1,22% à 136,10 dollars. Le géant américain du soda ouvre de belle manière la saison des résultats aux Etats-Unis grâce notamment à sa division alimentaires. Ainsi, la…

Publié le 13/07/2020

Inventiva, qui a connu une ascension exceptionnelle au cours des derniers mois, consolide de 14,4% à 10,8 euros ce lundi...

Publié le 13/07/2020

Cette opération intervient conformément à son intention exprimée dans le cadre de l'offre...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne