Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 573.53 PTS
+1. %
5 572.5
+1.15 %
SBF 120 PTS
4 415.14
+1.11 %
DAX PTS
13 422.84
+0.99 %
Dow Jones PTS
29 638.64
-0.91 %
12 268.32
+0. %
1.197
+0.31 %

Etats-Unis : Joe Biden reste en avance dans les sondages

| Boursier | 680 | Aucun vote sur cette news

Le candidat démocrate Joe Biden est toujours crédité d'une nette avance dans les sondages sur le président républicain Donald Trump, à une semaine de l'élection du 3 novembre. Toutefois, l'écart s'est resserré depuis trois semaines...

Etats-Unis : Joe Biden reste en avance dans les sondages

A une semaine de l'élection présidentielle, prévue le 3 novembre aux Etats-Unis, le candidat démocrate Joe Biden est toujours crédité d'une nette avance dans les sondages sur le président républicain Donald Trump. Toutefois, l'écart s'est resserré depuis trois semaines, lorsque début octobre, Biden avait accru son avance à la suite de la brève hospitalisation de Donald Trump pour cause de coronavirus.

Dans un sondage national RealClear Politics (RCP) publié dimanche, Biden obtient 50,8% des intentions de vote contre 42,8% pour Trump, soit une avance de 8 points. Le 6 octobre, un sondage 'CNN' donnait cependant à Joe Biden une avance de 16 points sur Trump (57% contre 41%), tandis qu'un autre sondage, réalisé par l'université de Quinnipiac (Connecticut), donnait une avance de 11 points à Biden (51% contre 40%).

Par ailleurs, dans les 12 Etats-charnière, susceptibles de faire basculer le scrutin ("swing states"), Joe Biden dépasse aussi Trump par 49,4% contre 45,5%, selon le sondage dernier RCP. Dans le détail, Biden reste en tête dans 10 des 12 "swing states, mais dans 9 d'entre eux, son avance a diminué, notamment dans le Michigan, la Pennsylvanie et le Wisconsin, trois des Etats qui avaient basculé en 2016 en faveur de Trump.

Une majorité d'Américains désapprouve la politique de Donald Trump

Un sondage Politico/Morning Consult publié samedi montre en outre que 53% des Américains désapprouvent la politique de Donald Trump, alors que 45% qui l'approuvent. Et seulement 31% des sondés pensent que le pays est sur la bonne voie, contre 69% estimant qu'il est sur la mauvaise voie.

Le site américain de données statistiques 'FiveThirtyEight' donne actuellement à Biden 87% de chances de victoire, un pourcentage stable depuis plusieurs semaines, tandis que RCP estime à 65,9% les chances de victoire de l'ancien vice-président de Barack Obama contre 35% pour Trump.

Un mode de scrutin indirect basé sur les grands électeurs

Les experts appellent cependant à analyser les sondages avec précaution, compte-tenu du mode de scrutin aux Etats-Unis. Ils rappellent aussi qu'en 2016, les sondages pointaient jusqu'au dernier moment vers une victoire d'Hillary Clinton, qui a finalement perdu bien qu'ayant recueilli une majorité des voix au plan national.

Le président américain n'est pas élu aux suffrage universel, mais à l'issue d'un scrutin indirect assez complexe, reposant sur des grands électeurs, dont le nombre correspond à celui des représentants (435) et des sénateurs (100) américains, plus 3 grands électeurs pour Washington DC. Pour l'emporter, un candidat doit recueillir au moins 270 votes de grands électeurs.

Les Américains sont donc appelés à voter le 3 novembre pour Joe Biden ou Donald Trump, et celui qui arrive en tête dans un Etat remporte la totalité des voix des grands électeurs de cet Etat (sauf dans deux petits Etats, le Maine et le Nebraska). Ainsi, il est crucial pour les candidats de l'emporter dans les grands Etats, qui leur apportent un nombre important de voix de grands électeurs, à commencer par la Californie (55 voix), le Texas (38 voix), ou encore la Floride (29 voix) et New York (29 voix).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2020

Le CAC 40 évolue dans le vert à la mi-journée ! Passé la hausse record du mois de Novembre, le contexte semble toujours favorable aux investisseurs. Pour rappel du 30 octobre au 30 novembre le CAC…

Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne