Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 073.35 PTS
+3.23 %
6 117.00
+4.16 %
SBF 120 PTS
4 700.76
+3.09 %
DAX PTS
13 118.13
+1.59 %
Dow Jones PTS
31 500.68
+2.68 %
12 105.85
+3.49 %
1.055
+0. %

Etats-Unis : Fed, logement et confiance

| Boursier | 169 | Aucun vote sur cette news

Dans l'actualité économique ce vendredi à Wall Street, les ventes de logements neufs du mois de mai seront communiquées à 16 heures (consensus au...

Etats-Unis : Fed, logement et confiance
Credits Reuters

Dans l'actualité économique ce vendredi à Wall Street, les ventes de logements neufs du mois de mai seront communiquées à 16 heures (consensus au rythme de 590.000 selon FactSet), à la même heure que l'indice final du sentiment des consommateurs américains de l'Université du Michigan pour le mois de juin (consensus 50,2). Mary Daly et James Bullard de la Fed s'exprimeront durant la journée.

Pour le deuxième jour hier, les opérateurs suivaient les propos du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, qui a été auditionné mercredi par le Sénat et jeudi par la Chambre des représentants. Jeudi, il s'est à nouveau montré très ferme face à l'envolée de l'inflation, affirmant que la détermination de la Fed à maîtriser les prix était "inconditionnelle", tout en admettant que la lutte contre la hausse des prix s'accompagnait d'un risque de hausse du chômage et de ralentissement économique. La veille, devant le Sénat, le patron de la Fed avait admis qu'il était "possible" que la hausse des taux entraîne une récession. "Ce n'est pas du tout l'effet recherché, mais c'est certainement une possibilité", avait-il ajouté, reconnaissant qu'un atterrissage en douceur allait être "très difficile".

Hier, le leader de la Fed a réaffirmé que l'intention de la banque était de parvenir à un atterrissage en douceur, même si le chemin est de plus en plus difficile. Il a admis qu'avec le recul, l'inflation avait été sous-estimée par la banque centrale américaine. Pour calmer les prix, "nous n'avons pas d'outil de précision" autre que la hausse des taux, a-t-il expliqué, ajoutant avoir conscience que le resserrement monétaire devrait réduire la croissance et affecter l'emploi. "Il est significativement plus difficile de réduire l'inflation sans impacter le marché du travail", a-t-il reconnu.

Rappelons que la Fed a procédé à une hausse de taux de 75 points de base la semaine dernière (la plus forte hausse depuis 1994), ce qui a porté son taux des fonds fédéraux entre 1,5 et 1,75%, afin de contrer l'inflation, qui a atteint 8,6% sur un an en mai, au plus haut depuis 41 ans aux Etats-Unis. Jerome Powell et d'autres responsables de la banque centrale ont indiqué qu'ils procéderaient à une nouvelle hausse, de 50 ou de 75 pb, à la prochaine réunion de juillet. Les nouvelles projections économiques publiées le 15 juin ont montré que la Fed s'attendait à ce que le taux des "fed funds" atteigne 3,4% à la fin de 2022, ce qui serait le niveau son plus élevé depuis 2008, puis 3,8% fin 2023.

Jerome Powell a confirmé que le rythme des prochaines hausses de taux dépendra des indicateurs et de l'évolution des perspectives économiques. "Nous prendrons nos décisions réunion après réunion", a expliqué le leader de la banque centrale américaine.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE

WINCHARTS OFFERT*

Anticipez la tendance avec le logiciel d'analyse graphique Wincharts !

Soit 120€ d'économie / an*
Code Offre : WIN22

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère ouverture de compte Bourse Direct avant le 30 juin 2022 inclus.

Je profite de l'offre

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/06/2022

La station de métro Wall Street, à New York ( Angela Weiss / AFP )La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, moins anxieuse à l'idée d'un ralentissement économique et sensible à la…

Publié le 24/06/2022

Des avions de la compagnie Ryanair à l'aéroport de Charleroi, le 24 juin 2022 en Belgique ( Kenzo TRIBOUILLARD / AFP )Le ciel européen était légèrement perturbé vendredi par une grève chez…

Publié le 24/06/2022

Des barres de Toblerone durant un festival de gastronomie à New York en 2014 ( Gustavo Caballero / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )Le chocolat Toblerone, dont les barres triangulaires rappellent…

Publié le 24/06/2022

L'ex-PDG de France Télécom Didier Lombard arrive au Palais de justice de Paris, le 11 mai 2022 ( BERTRAND GUAY / AFP/Archives )Le ministère public a demandé vendredi à la cour d'appel de…

Publié le 24/06/2022

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )L'indice vedette CAC 40 a pris 190,02 points à 6.073,35 points, sa meilleure progression…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/06/2022

Les marchés actions européens ont rebondi après deux séances consécutives de baisse, soutenus par Wall Street. La perception des investisseurs sur la politique monétaire de la Fed s’est…

Publié le 24/06/2022

14h30 aux Etats-UnisCommandes de biens durables en mai16h00 aux Etats-UnisPromesses de ventes immobilières en maisource : AOF

Publié le 24/06/2022

La Réserve fédérale a publié jeudi les résultats de son test annuel de résistance des banques américaines, qui ont montré qu'elles continuent d'avoir des niveaux de capital élevés, ce qui…

Publié le 24/06/2022

Nexity gagne 2,10% à 25,28 euros, surperformant les autres valeurs du secteur immobilier au lendemain de l'annonce de la prise de contrôle du groupe Angelotti, spécialiste de l’aménagement et de…

Publié le 24/06/2022

Compagnie des Alpes campe sur les 14,75 euros ce vendredi, alors que le groupe a conclu, le 23 juin, un nouveau contrat de crédit renouvelable...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne