Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 705.61 PTS
-
6 706.00
-
SBF 120 PTS
5 245.07
-
DAX PTS
15 522.92
+0.05 %
Dow Jones PTS
35 609.34
+0.43 %
15 388.71
-0.14 %
1.166
+0.11 %

Etats-Unis et Chine peuvent-ils renouer des liens ?

| Boursier | 368 | 5 par 1 internautes

Le South China Morning Post a indiqué que le haut diplomate chinois Yang Jiechi s'entretiendrait avec le conseiller américain à la sécurité nationale...

Etats-Unis et Chine peuvent-ils renouer des liens ?
Credits Reuters

Le South China Morning Post a indiqué que le haut diplomate chinois Yang Jiechi s'entretiendrait avec le conseiller américain à la sécurité nationale Jake Sullivan en Suisse cette semaine, probablement mercredi. Cette rencontre est largement considérée comme une étape vers la relance des 'lignes de communication' entre les deux superpuissances. L'un des points à l'ordre du jour sera la possibilité d'un sommet entre Xi Jinping et Joe Biden.

Hier, l'USTR Katherine Tai signalait des plans pour des conversations "franches" avec ses homologues chinois concernant l'accord commercial de la phase 1, et semblait pessimiste quant à l'évolution de la situation. Tai a déclaré qu'elle chercherait à rencontrer le vice-premier ministre chinois Liu He dans les prochains jours pour revoir l'accord de phase 1. La représentante des Etats-Unis pour les questions commerciales internationales, Tai, a indiqué qu'elle allait soulever des préoccupations sur les pratiques commerciales centrées sur l'Etat et non compétitives de la Chine. Elle informera Pékin de ses inquiétudes durant les pourparlers sur l'accord commercial. Tai précise que Washington explorera le développement de nouveaux outils pour défendre les intérêts économiques américains face à la Chine.

La Chine n'est en effet pas parvenue à augmenter les achats de marchandises américaines de 200 milliards de dollars sur une période de deux ans, comme elle avait accepté de le faire lorsque l'accord avait été conclu en 2019. Les analystes ont noté que les achats de produits américains par la Chine jusqu'en août étaient estimés inférieurs d'environ 62% aux objectifs de l'accord commercial. L'USTR évaluerait les actions potentielles, y compris d'éventuels 'tarifs supplémentaires' sur les produits chinois importés aux USA. La semaine dernière, Tai avait déclaré à Politico que l'administration Biden prévoyait de "s'appuyer" sur les tarifs existants, alors que l'administration finalisait son examen de la politique commerciale américaine vis-à-vis de la Chine.

Le Wall Street Journal avait également rapporté le mois dernier que l'administration Biden évaluait une nouvelle enquête sur les subventions chinoises et leurs dommages causés à l'économie américaine, un mouvement qui pourrait conduire à de nouveaux tarifs si la Chine ne modifiait pas ses pratiques commerciales.

The Hill a précisé pour sa part que le département d'État américain était "très préoccupé" par "l'activité militaire provocatrice" de la Chine près de Taïwan.

Rappelons que les discussions précédentes entre Xi et Biden le mois dernier n'avaient pas donné grand-chose au-delà d'une reconnaissance que la trajectoire actuelle avait des effets néfastes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2021

Xilam a signé un contrat de type Master Toy licence aux termes duquel Simba versera des royalties à Xilam sur les ventes réalisées...

Publié le 20/10/2021

La forte génération de cash issue des 12 derniers mois donne à Biosynex les moyens de ses ambitions en matière de croissance externe...

Publié le 20/10/2021

Le chiffre d'affaires d'Atos au 3e trimestre 2021 a atteint 2,666 milliards d'euros, stable à taux de change constants par rapport au 3e trimestre...

Publié le 20/10/2021

Les 10 premiers clients représentent 46% du chiffre d'affaires...

Publié le 20/10/2021

Au terme d'une notation sollicitée ESG et de durabilité auprès de V...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne