En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.51 PTS
-
5 282.0
+0.26 %
SBF 120 PTS
4 196.33
+0.00 %
DAX PTS
12 011.04
-
Dowjones PTS
25 585.69
+0.37 %
7 300.96
+0.00 %
1.121
+0.03 %

Etats-Unis : Donald Trump appelle la Fed à l'aider à gagner la guerre commerciale

| Boursier | 480 | Aucun vote sur cette news

Le président américain a suggéré à la Fed de baisser ses taux directeurs pour contrer les mesures accommodantes prises par la banque centrale chinoise.

Etats-Unis : Donald Trump appelle la Fed à l'aider à gagner la guerre commerciale
Credits Reuters

Donald Trump estime que les Etats-Unis peuvent gagner la guerre commerciale si la Réserve fédérale abaisse ses taux pour faire face aux mesures que la Banque populaire de Chine met en oeuvre pour soutenir l'économie chinoise. Le président américain, qui s'exprimait mardi devant des journalistes, a ajouté que l'économie américaine était en forme "selon tous les critères" et il a qualifié les tensions actuelles avec la Chine de "petite dispute".

La président américain a estimé que "la Chine va pomper des capitaux dans son système et réduire probablement ses taux, comme toujours, pour compenser les affaires qu'ils sont en train, et qu'ils vont continuer de perdre". "Si la Réserve fédérale se mettait à faire la même chose, ce serait la fin du jeu, nous aurons gagné ! De toute façon, la Chine veut parvenir à un accord", a-t-il poursuivi.

Ce nouvel appel du pied à la Fed pour qu'elle baisse ses taux directeurs intervient alors que les marchés financiers traversent une nouvelle période de turbulences, liée à l'échec des dernières négociations américano-chinoises, vendredi dernier, qui a entraîné l'entrée en vigueur de nouvelles taxes d'importation de la part des deux protagonistes.

La Fed divisée sur l'opportunité de baisser les taux

Ce mardi, deux membres de la Fed s'exprimaient publiquement et sans répondre directement à Donald Trump, ils ne semblaient pas pressés d'abaisser les taux directeurs. Le président de la Réserve fédérale de New York, John Williams, qui s'exprimait lors d'une conférence à Zurich, en Suisse, a toutefois laissé la porte ouverte en signalant que les nouveaux droits de douane appliqués par Donald Trump devraient entraîner une hausse de l'inflation et pourraient peser sur la croissance économique.

Les taxes d'importation déjà mises en oeuvre ont fait légèrement augmenter les prix et ont ralenti la croissance, et "à mesure que les taxes d'importation augmentent, leurs effets seront plus importants, gonflant l'inflation et ayant probablement des effets négatifs sur la croissance", a ajouté M. Williams.

De son côté, Esther George, patronne de la Fed de Kanas City, a affirmé qu'une baisse de taux ne se justifie pas. Pour la responsable bancaire, l'écart entre l'inflation mesurée et l'objectif de 2% de la Fed est faible, et il est d'autant moins préoccupant que le niveau du chômage est très bas.

"Je ne vois pas d'argument en faveur d'une baisse de taux pour l'instant", a ainsi déclaré Mme George dans un discours prononcé devant l'Economic Club du Minnesota.

Vers une, voire deux baisses de taux de la Fed d'ici à la fin 2019 ?

D'autres responsables de la Fed ont en revanche exprimé récemment leur inquiétude face à la persistance d'une inflation inférieure à l'objectif, en jugeant qu'une baisse de taux pourrait permettre d'y remédier.

Face aux craintes sur la croissance, les marchés financiers ont en tout cas déjà fait leur choix. Ils parient fermement sur une, voire deux, baisses des taux directeurs de la Banque centrale américaine cette année.

Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité que le taux des "fed funds" reste à son niveau actuel de 2,25%-2,50% d'ici à la fin décembre n'est plus que de 30%, les autres paris étant à la baisse. Ainsi, il y a actuellement 41,8% de chances pour que le taux directeur soit abaissé d'un quart de point d'ici là, à 2%-2,25%, et il y a 22% de chances qu'il soit ramené entre 1,75% et 2%.

L'outil FedWatch est basé sur l'évolution des contrats à terme sur le taux des fonds fédéraux, cotés sur le marché CME à Chicago.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 27/05/2019

Osmozis a finalisé l'acquisition d'EWI-Médiawifi, fournisseur français d'infrastructures WiFi destinées à la mise en place de services d'accès...

Publié le 27/05/2019

Valérie Pecresse le 15 mai 2019 à Paris ( Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP/Archives )La présidente de l'Ile-de-France Valérie Pécresse a déclaré lundi qu'"à la place" et "dans la situation"…

Publié le 27/05/2019

Asit biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d'immunothérapie innovants pour le...

Publié le 27/05/2019

L'ex-Premier ministre français et candidat à la mairie de Barcelone Manuel Valls parle à la presse après avoir voté le 26 mai 2019 à Barcelone ( LLUIS GENE / AFP )Il était venu pour…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/05/2019

Renault et Fiat Chrysler vont annoncer ce lundi discuter d'un rapprochement potentiel qui sera évoqué lors d'un conseil d'administration du groupe au...

Publié le 27/05/2019

Avec ses nouveaux outils et services d'aide à la décision

Publié le 27/05/2019

Egide annonce l'ouverture de la période de souscription de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription d'un...

Publié le 24/05/2019

Le prix de l'opération est payable à la date de réalisation définitive...