En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Etats-Unis: des signes de ralentissement signalés par la Fed!

| Boursier | 151 | Aucun vote sur cette news

Dans son dernier Livre Beige, la Fed relève des signes de ralentissement de la croissance dans plusieurs régions. En cause : les tensions commerciales et la pénurie de main d'oeuvre.

Etats-Unis: des signes de ralentissement signalés par la Fed!
Credits Reuters

A deux semaines de sa prochaine réunion de politique monétaire, la Réserve fédérale a publié mercredi soir son dernier Livre Beige, qui scrute l'activité économique dans les 12 grandes régions américaines, et sert de base à ses décisions de politique monétaire.

Or, la dernière livraison de ce rapport apporte des éléments d'inquiétude liés aux tensions commerciales et à un marché de l'emploi de plus en plus tendu. Si l'économie américaine a continué de croître dans son ensemble "à un rythme modéré", la banque centrale s'inquiète d'un attentisme en matière d'investissement en raison des tensions commerciales, ainsi que d'un manque de main d'oeuvre, tant qualifiée que non qualifiée, dans de nombreux secteurs.

Reports d'investissements et pénurie de main d'oeuvre

La Fed fait état d'un ralentissement de la croissance économiques dans trois régions, les Feds de Saint Louis, Philadelphie et Kansas City ayant signalé une croissance plus faible en août dans leurs districts. Sur le front de l'emploi, les régions de New York, Philadelphie, Atlanta, Saint Louis et San Francisco font face à un marché du travail tendu. La région de Richmond a, elle, souligné les difficultés de trouver de "la main-d'oeuvre qualifiée".

Les inquiétudes sur le commerce mondial se traduisent par "une diminution ou un report des investissements" de la part de certaines entreprises. Quant aux pénuries de main d'oeuvre, elles touchent des secteurs variés, notamment les transports, la restauration et la distribution. Les hausses de salaires sont cependant restées "modestes à modérées" selon le rapport, les entreprises essayant d'attirer des salariés via des avantages annexes à leur rémunération (vacances, emplois du temps flexibles, bonus...)

La publication du Livre Beige a été assez froidement accueillie à Wall Street, où les indices boursiers se sont orientés à la baisse après sa publication. A une heure de la clôture, le Dow Jones cédait 0,07%, le S&P 500 reculait de 0,11% et le Nasdaq lâchait 0,5%.

Un nouveau tour de vis sur les taux attendu le 26 septembre

Malgré ces signes de faiblesse de l'économie, les investisseurs continuent de penser que la Fed procédera à une nouvelle hausse de ses taux directeurs le 26 septembre prochain, pour les porter dans une fourchette de 2% à 2,25%. Il s'agirait du 3ème tour de vis d'un quart de point depuis le début de l'année, après ceux de mars et de juin, la Fed se laissant encore la possibilité d'une quatrième hausse avant la fin 2018.

Cette 4ème hausse pourrait toutefois être remise en cause si la remontée des barrières douanières se poursuivait et commençait à avoir de plus amples effets sur la croissance économique américaine.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…