En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.106
+0. %

Etats-Unis-Chine : l'accord commercial reporté à 2020 ?

| Boursier | 409 | Aucun vote sur cette news

Selon des sources proches du dossier citées mercredi soir par 'Reuters', les négociations achoppent sur un calendrier de retrait des barrières douanières déjà mises en place, exigé par Pékin.

Etats-Unis-Chine : l'accord commercial reporté à 2020 ?
Credits Reuters

Présenté comme étant en "phase finale" début novembre, l'accord commercial tant attendu entre les Etats-Unis et la Chine pourrait finalement ne pas être conclu avant 2020, selon des sources citées mercredi soir par 'Reuters'. Les négociations achoppent sur un calendrier de retrait des barrières douanières existantes, exigé par Pékin, et que Washington rechigne à approuver dès cet accord temporaire, qualifié de "Phase 1".

Les négociations se sont compliquées ces derniers temps, ont précisé des sources proches des négociations. Les Etats-Unis sont ainsi réticents à accepter de retirer des taxes d'importation dès l'accord de Phase 1, s'ils n'obtiennent pas des engagements fermes de la Chine en matière de respect de la propriété intellectuelle et de transferts de technologie, deux sujets sensibles et qui divisent encore les négociateurs.

Le statut économique spécial de Hong Kong menacé, Pékin s'insurge

En outre, les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine pourraient pâtir d'un regain des tensions politiques autour de la situation à Hong Kong. Ainsi, mardi soir, le Sénat américain a adopté à l'unanimité un texte soutenant les "droits humains et la démocratie" à Hong Kong, et menaçant de suspendre le statut économique spécial accordé par Washington à l'ancienne colonie britannique, rétrocédée à la Chine en 1997.

En octobre, la chambre des représentants avait déjà adopté un texte semblable, provoquant une réaction d'"extrême indignation" de la Chine. Les deux textes doivent désormais être harmonisés, avant qu'un texte commun soit soumis à Donald Trump en vue d'une promulgation.

Le vote de mardi a provoqué une nouvelle fois la colère de la Chine, qui a menacé de prendre d'importantes mesures de représailles si le texte devait être adopté définitivement. Le porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang, a déploré l'adoption d'un texte dont l'objectif, selon lui, est "de soutenir les extrémistes et les éléments antichinois violents qui tentent de semer le chaos à Hong Kong".

Blocage sur le retrait des taxes douanières

Les marchés craignent que ce regain de tension géopolitique ne retarde encore la conclusion de l'accord commercial de Phase 1 tant attendu. Après une phase d'euphorie, début novembre, où l'annonce d'un accord semblait très proche, les obstacles semblent s'accumuler. Les discussions, présentées comme étant "en phase finale" la semaine dernière, achoppent donc essentiellement sur la question du démantèlement des taxes douanières déjà mises en place depuis 16 mois entre les Etats-Unis et la Chine.

Alors que Pékin réclame un calendrier de retrait de ces barrières douanières, Washington ne serait prêt qu'à renoncer aux taxes prévues le 15 octobre (suspendues en attendant l'accord de Phase 1) et le 15 décembre prochain. Lundi, la chaîne de télévision américaine 'CNBC' avait évoqué un climat "pessimiste" côté chinois sur la possibilité de conclure un accord.

Selon les sources citées mercredi par 'Reuters', la décision de Washington concernant les taxes prévues le 15 décembre, sera décisive. Si ces nouveaux "tarifs" sur environ 156 milliards de dollars de marchandises chinoises étaient finalement mis en place au lieu d'être reportés, ce serait un signal très négatif pour la suite des négociations et pour les marchés financiers. A Wall Street, qui vole de record en record ces derniers jours dans l'espoir d'un accord, les indices étaient mercredi soir en recul de 0,8% à 1% après les informations publiées par 'Reuters'.

Mardi, Donald Trump a remis la pression sur Pékin mardi, en menaçant à nouveau la Chine d'augmenter encore les taxes si un accord commercial n'est pas conclu. Le président américain s'est tout de même dit "très heureux" des négociations en cours, selon la chaîne 'CNBC', qui a relayé les propos du président.

Pour sa part, le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a toutefois affirmé mercredi sur la chaîne télévisée 'Fox Business' que les Etats-Unis étaient optimistes à propos des négociations commerciales, et que les discussions en seraient au stade de "l'affinage".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...