En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Etats généraux de l'alimentation: le Premier ministre appelle à relever les défis

| AFP | 243 | Aucun vote sur cette news
Etats généraux de l'alimentation: le Premier ministre appelle à relever les défis
Etats généraux de l'alimentation: le Premier ministre appelle à relever les défis ( Martin BUREAU / AFP )

Répartir la valeur, rétablir la confiance et répondre aux attentes de consommateurs: le Premier ministre Edouard Philippe a exhorté les professionnels de l'alimentation à relever ces défis durant les Etats généraux de l'alimentation dont il inaugurait jeudi les travaux.

"Certains les qualifieraient de faiblesses. Je préfère le mot de défis. Une faiblesse, ça se constate, ça se déplore, ça se compense. Un défi, ça se relève", a déclaré le Premier ministre après avoir cité Fernand Braudel et "La terre qui meurt" de René Bazin.

Concernant la répartition de la valeur, "je ne suis pas là pour désigner des coupables, mais pour trouver des solutions. Pas des solutions de court terme en attendant la prochaine crise, mais des solutions pérennes, dans le cadre de relations commerciales normales. L'Etat ne peut pas et ne doit pas se substituer au marché", a-t-il indiqué.

La question de la confiance a deux visages car il faut la rétablir "entre les acteurs, comme on dit pudiquement", mais aussi avec les consommateurs.

"Je n'ai ni la prétention, ni la naïveté de faire table rase du passé. Je pense simplement qu'une discussion, franche, directe, difficile mais honnête vaut mieux que de mauvais compromis noués sur fond de défiance", assure-t-il.

Mais pour cela il faut jouer collectif, selon le Premier ministre.

"S'il y a une chose que la mondialisation a changé, c'est qu'on ne peut plus combattre en ordre dispersé. Il faut s'organiser". Or, "notre efficacité collective laisse à désirer", estime-t-il.

Vis-à-vis des consommateurs, "on sait que moins le risque est élevé, plus sa survenue paraît scandaleuse (...) et qu'il faut des mois, voire des années" pour reconquérir leur confiance "à la suite d'une crise", a-t-il insisté.

Edouard Philippe a donc conseillé aux filières alimentaires de "supprimer les boîtes noires et autres angles morts qui suscitent inutilement la méfiance", alors que, "bien souvent, il n'y a d'ailleurs rien à cacher!"

Enfin, le Premier ministre a jugé qu'il était nécessaire de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs quand elles s'inscrivent dans la durée car "ces tendances correspondent à des secteurs de niche, en forte croissance. Elles créent de la valeur".

"Dans cette démarche, l'Etat est une partie prenante parmi d'autres. Une partie éminente, incontournable, mais une partie parmi d'autres", a encore déclaré M. Philippe, en rappelant leur responsabilité aux parties prenantes dans ces Etats généraux.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…