5 416.29 PTS
+1.25 %
5 408.0
+1.24 %
SBF 120 PTS
4 317.28
+1.18 %
DAX PTS
13 258.94
+1.19 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Espagne: le tourisme plombé par la Catalogne en octobre

| AFP | 155 | Aucun vote sur cette news
Des touristes devant le palais de la Generalitat, le siège du gouvernement catalan, à Barcelone, le 19 octobre 2017
Des touristes devant le palais de la Generalitat, le siège du gouvernement catalan, à Barcelone, le 19 octobre 2017 ( PAU BARRENA / AFP/Archives )

Les arrivées de touristes étrangers ont chuté en Catalogne en octobre sous l'effet de la crise politique, provoquant un fort ralentissement du secteur en Espagne alors que le pays battait des records de fréquentation depuis quatre ans, selon les chiffres officiels publiés jeudi.

La Catalogne a enregistré en octobre 1,49 million de touristes étrangers, soit 4,7% de moins qu'un an auparavant, lors d'un mois marqué par le référendum d'autodétermination interdit par Madrid, suivi de semaines de crise politique aiguë et de manifestations, notamment à Barcelone, selon les données de l'Institut national de la statistique (INE).

En octobre 2016, le nombre de touristes avait augmenté de 2,7% dans la région.

Le rythme des arrivées dans l'ensemble de l'Espagne a fortement ralenti, progressant de seulement 1,8% par rapport à octobre 2016, alors que sur les dix premiers mois de l'année, le nombre de visiteurs étrangers a grimpé de plus de 9%.

En août, mois marqué par les attentats jihadistes ayant fait 16 morts en Catalogne, à Barcelone et Cambrils, le ralentissement de la croissance des arrivées avait été moins marqué au niveau national (+4%) et le nombre de visiteurs avait continué à progresser en Catalogne (+2,3%).

La Catalogne est restée malgré tout en octobre la région la plus visitée d'Espagne, avec 20,5% des touristes, suivie des Canaries et des îles Baléares.

Des touristes visitent la colonne Christophe Colomb à Barcelone, le 13 octobre 2017
Des touristes visitent la colonne Christophe Colomb à Barcelone, le 13 octobre 2017 ( JORGE GUERRERO / AFP/Archives )

Les Français arrivent en tête des nationalités ayant visité la région durant ce mois mais, au niveau national, la première place revient aux Britanniques, suivis des Allemands.

Le gouvernement espagnol, comme les professionnels du tourisme, ont fait état d'une chute du chiffre d'affaires et de l'occupation des chambres d'hôtels, en particulier à Barcelone, pendant le mois d'octobre.

En 2016, 18 millions de personnes ont séjourné en Catalogne, soit un quart du total des étrangers accueillis par l'Espagne.

Le pays bat depuis quatre ans des records de fréquentation touristique, avec 75,56 millions de visiteurs en 2016, se classant à la troisième place mondiale, à un cheveu des États-Unis (75,6 millions), la France restant en tête (82,6 millions).

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

L'analyste reste acheteur...

Publié le 18/12/2017

Dans des volumes soutenus, Biom'Up bondit de 9% à 11,9 euros en matinée à Paris...

Publié le 18/12/2017

Après la fiction live et le documentaire, l'animation ? Mediawan est entré en négociation exclusive avec les actionnaires de ON kids & family, en vue...

Publié le 18/12/2017

Atos a renoncé à Gemalto. Pour mieux se consacrer à sa filiale ?

CONTENUS SPONSORISÉS