En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 774.5
-0.62 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.135
-0.34 %

Espagne: fin de la grève anti-VTC des taxis, les régions réguleront le secteur

| AFP | 290 | Aucun vote sur cette news
Grève des taxis espagnols à Madrid, le 31 juillet 2018
Grève des taxis espagnols à Madrid, le 31 juillet 2018 ( GABRIEL BOUYS / AFP )

Les chauffeurs de taxis en Espagne ont décidé mercredi soir de mettre fin à leur mouvement de grève entamé une semaine plus tôt à Barcelone, avant de gagner les principales villes du pays, pour dénoncer la prolifération des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) des compagnies Uber ou Cabify.

La décision d'arrêter la grève a été prise après avoir obtenu l'engagement de Madrid de laisser les gouvernements régionaux réguler le secteur.

A Barcelone, première destination touristique d'Espagne, des centaines de taxis noir et jaune ont occupé jour et nuit depuis une semaine la Gran Via, l'une des principales artères de la ville.

Unauto, qui regroupe les représentants des VTC et a rencontré mercredi le gouvernement, s'est plaint de ce que plus de 60 chauffeurs ont été physiquement agressés et leur véhicule endommagé.

Le mouvement de grève avait gagné samedi la capitale, Madrid, avant de s'étendre lundi à d'autres grandes villes du pays, de Bilbao au nord à Séville au sud.

Le secteur réclame la limitation des licences accordées aux VTC, notamment à l'Américain Uber et à l'Espagnol Cabify, à une pour 30 licences de taxi, comme le prévoyait un règlement municipal de Barcelone suspendu la semaine dernière par la justice après un recours du gouvernement espagnol.

Cette décision de justice avait mis le feu aux poudres. Le gouvernement était intervenu car la réglementation des taxis est jusqu'à présent du ressort de l’État et non des régions.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…