5 339.81 PTS
-0.32 %
5 326.5
-0.43 %
SBF 120 PTS
4 254.48
-0.46 %
DAX PTS
13 063.82
-0.03 %
Dowjones PTS
24 618.93
+0.45 %
6 427.14
+0.58 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Espagne: croissance de 3% en 2018 si la "normalité" revient en Catalogne (Rajoy)

| AFP | 237 | Aucun vote sur cette news
Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy lors d'une réunion à Barcelone le 12 novembre 2017
Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy lors d'une réunion à Barcelone le 12 novembre 2017 ( Pau Barrena / AFP/Archives )

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a promis samedi que la croissance du PIB atteindrait 3% en 2018, bien au-dessus des dernières prévisions, si la "normalité" revenait en Catalogne où des élections auront lieu le 21 décembre.

"Si nous récupérons la normalité, la stabilité et la tranquillité, cette croissance de 2,3(%) sera l'année prochaine une croissance de 3%", a fait miroiter le dirigeant conservateur lors d'un meeting de pré-campagne de sa formation, le Parti populaire (PP), dans la ville de Mataro, près de Barcelone.

À la mi-octobre, au plus fort du bras de fer avec les dirigeants indépendantistes catalans, Madrid avait revu à la baisse sa prévision de croissance pour 2018, à 2,3% contre 2,6% espérés auparavant.

Pour 2017, la prévision est de 3,1%.

De nombreux organismes, dont le Fonds monétaire international (FMI) et l'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) ont mis en garde contre le risque de ralentissement économique dans la quatrième économie de la zone euro en raison de la crise en Catalogne, qui représente 19% du produit intérieur brut (PIB) espagnol.

La plupart des analystes estiment que l'impact réel final dépendra de la durée des tensions.

L'activité touristique, les ventes au détail et les ventes de voitures ont ralenti en Catalogne en octobre, dans la foulée du référendum d'autodétermination déclaré anticonstitutionnel et marqué par des violences policières.

La campagne pour les élections régionales du 21 décembre démarrera officiellement mardi. Le scrutin a été convoqué par Mariano Rajoy à la fin octobre, lors de la mise sous tutelle de la Catalogne, qui avait suivi la proclamation d'indépendance du Parlement catalan.

Les sondages prédisent un équilibre des voix entre indépendantistes et non-indépendantistes, ce qui compliquerait la formation d'un gouvernement.

Lors des dernières élections en 2015, le PP de Mariano Rajoy n'avait remporté que 11 des 135 sièges du parlement régional catalan.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

EDF progresse de 0,3% à 10,505 euros. L’électricien a confirmé son objectif d'Ebitda 2017 malgré une production nucléaire plus faible que prévu. Le groupe entend toujours dégager un Ebitda…

Publié le 15/12/2017

Barrière en vue

Publié le 15/12/2017

Information réglementée - Informations privilégiées - 15 décembre 2017 - 16h45 CET   LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ,…

Publié le 15/12/2017

Après la forte hausse du titre

Publié le 15/12/2017

bioMérieux a un nouveau patron...

CONTENUS SPONSORISÉS