5 266.39 PTS
+0.47 %
5 247.50
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 192.26
+0.00 %
DAX PTS
12 569.17
+0.00 %
Dowjones PTS
22 412.59
+0.19 %
5 973.60
+0.00 %
Nikkei PTS
20 347.48
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Equifax: enquête du régulateur américain du commerce après le piratage

| AFP | 57 | Aucun vote sur cette news
Le siège de la Commission fédérale du commerce américaine (FTC), à Washington
Le siège de la Commission fédérale du commerce américaine (FTC), à Washington ( PAUL J. RICHARDS / AFP/Archives )

La Commission fédérale du commerce américaine (FTC), chargée de la protection des consommateurs, a ouvert une enquête sur le gigantesque piratage informatique de l'agence de crédit Equifax, qui concerne les données personnelles de 143 millions d'Américains, a-t-elle annoncé jeudi.

"En règle générale, la FTC ne commente pas les enquêtes en cours", a indiqué à l'AFP Peter Kaplan, en charge des relations publiques de l'agence.

"Toutefois, compte tenu de l'intérêt public accordé à cette affaire et de ses conséquences possibles, je peux confirmer que les équipes de la FTC enquêtent sur le piratage de données chez Equifax", a-t-il poursuivi.

Equifax, l'une des plus importantes agences de crédit américaines qui collecte et analyse les données personnelles de consommateurs sollicitant un crédit, a annoncé la semaine dernière le piratage des données sensibles de ses clients: noms, adresses, numéros de cartes de crédit ou de sécurité sociale... Autant de données utiles à des usurpations d'identité désormais dans la nature.

Selon l'entreprise, les pirates ont eu accès à ces informations entre mi-mai et juillet.

A Wall Street, le titre reculait de 2,45% à 96,53 dollars vers 17H25 GMT.

L'annonce de la FTC intervient alors que la justice new-yorkaise et plusieurs commissions parlementaires ont déjà fait part de leur intention d'enquêter aussi sur cette affaire. Le patron d'Equifax Richard Smith sera notamment auditionné par des représentants le 3 octobre.

Celui-ci a présenté une nouvelle fois ses excuses dans une tribune publiée cette semaine dans le quotidien américain USA Today.

"Les consommateurs et la presse ont soulevé des points d'inquiétude légitimes concernant nos services ainsi que l'activité de notre centre d'appels et de notre site internet. Nous acceptons les critiques et travaillons à trouver des solutions", a-t-il notamment écrit, assurant tout faire "pour que ce genre de problème ne se reproduise pas".

Plusieurs plaintes ont été déposées par des clients aux Etats-Unis et au Canada, estimant que l'entreprise n'a pas suffisamment protégé leurs informations.

Les investigations devront déterminer notamment comment cette intrusion a été possible et pourquoi l'entreprise a mis plus d'un mois à rendre public le piratage, qu'elle affirme avoir découvert le 29 juillet.

La firme a indiqué sur son site internet que les hackers ont profité d'une faille informatique dans leur site internet, appelée Apache Struts.

Des experts informatiques affirment avoir détecté cette vulnérabilité en mars mais que certaines entreprises n'ont pas appliqué de correctif de sécurité.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2017

Clasquin a réalisé au premier semestre 2017 un résultat net en hausse de 30,5% à 1,1 million d'euros. Le résultat opérationnel courant du spécialiste de l’ingénierie en transport aérien et…

Publié le 21/09/2017

Le conseil d'administration de Total, réuni le 20 septembre 2017, a décidé la mise en distribution d'un premier acompte au titre de l'exercice 2017, d'un montant de 0,62 euro par action,…

Publié le 21/09/2017

Google fait une nouvelle incursion dans le 'hardware' en reprenant la division du taïwanais HTC qui fabrique les smartphones Pixel du groupe américain...

Publié le 21/09/2017

Coheris a réalisé au premier semestre 2017 un résultat net de 0,35 million d'euros, en repli de 18,6% en raison d'un attentisme fort des clients et d'un effet de base défavorable. Le résultat…

Publié le 21/09/2017

JCDecaux, qui sera présent au Tribunal de grande instance de Nanterre le 3 octobre dans le dossier Vélib', a assuré à AOF que "le transfert automatique des contrats de travail des salariés est…

CONTENUS SPONSORISÉS